Chrétiens

Le million de chrétiens soudanais face à une pénurie de Bibles

Chrétiens
  • Oct 30
  • 0

Les chrétiens au Soudan font face à une grave pénurie de matériel biblique et pédagogique. Selon un haut responsable de l’église par exemple, à cause des mesures prises par le gouvernement soudanais, la Bible Society n’a pas pu distribuer de Bibles dans ce pays depuis 2013.

Tout est fait depuis des années par le gouvernement soudanais pour empêcher les Bibles d’entrer dans ce pays, laissant les cinq pour cent de la population (et non 3 % comme le disent les chiffres officiels) soit environ un million de chrétiens dans l’impossibilité d’accéder à une nourriture spirituelle.

“Ils ont besoin de Bibles, ils ont besoin de matériaux. C’est très difficile pour eux de les avoir maintenant », a déclaré un haut responsable d’églises à World Watch Monitor qui rapporte ces faits. “Le gouvernement nie leur droit de connaître leur propre croyance et d’étudier dans leur propre religion.”

Les chrétiens soudanais font régulièrement référence à un discours prononcé en 2011 par le président Omar al-Bashir dans lequel il a déclaré vouloir adopter une constitution islamique “à 100%” après que le sud à majorité chrétienne eut voté pour la sécession. Depuis, des missionnaires étrangers ont été expulsés, des églises confisquées ou démolies et des dirigeants harcelés et arrêtés.

Selon le responsable d’église interrogé par World Watch Monitor, de nombreuses mesures ont été prises pour restreindre l’accès à la littérature chrétienne depuis 2011. La librairie Logos à Khartoum a été fermée en 2013 après presque 20 ans de fonctionnement et tout ses livres ont été confisqués.

A Khartoum Nord, les fonctionnaires ont confisqué tous les livres de la réserve d’un magasin, a-t-il dit. Toujours dans la capitale, les fonctionnaires ont saisi, toujours cette même année, des livres de deux conteneurs entreposés dans une enceinte d’église.

Une autre ONG chrétienne travaillant dans la région a déclaré qu’elle n’avait pas été en mesure d’apporter des Bibles au Soudan depuis 2012.

D’autres moyens sont également utilisé, a rapporté Word Watch Monitor, pour faire pression sur les chrétiens. Des membres des églises sont régulièrement harcelés par des agents du gouvernement, voire arrêtés, des églises dans et autour de Khartoum sont détruites. Selon Open Doors (Portes Ouvertes international), les personnes habitant sur les Monts Nuba font l’objet d’un “nettoyage ethnique”.

Le gouvernement soudanais exerce également des pressions sur les églises pour qu’elles leur remettent leurs biens et plusieurs pasteurs ont été jugés pour des actions présumées contre l’État, y compris l’espionnage et la tentative de diffamer le gouvernement.

En réponse aux préoccupations soulevées par l’ambassade des États-Unis à Khartoum en juillet dernier, le Soudan a insisté sur le fait que le pays «jouissait de la liberté religieuse» et d’une «ouverture sans précédent».

Les États-Unis ont récemment décidé de lever les sanctions économiques contre le Soudan, une décision qui a irrité les défenseurs des droits de l’homme, y compris Daniel Mark, le président de Commission américaine sur la liberté religieuse internationale (USCIRF) qui s’est dit “déçu”.

Il semble cependant que cela ait incité les autorités soudanaises à être plus ouvertes à la possibilité de distribuer enfin un lot de Bibles détenues depuis au moins deux ans à Port-Soudan.

About Author

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.