Chrétiens

Décès de Sophie GBADIN, diplomate centrafricaine et chrétienne engagée

Chrétiens
  • Oct 30
  • 0

Sophie Gbadin Castilla, Administrateur Civil, ancien Conseiller Culturel à l’UNESCO et Directeur de Cabinet au Ministère des Affaires Etrangères et des Centrafricains de l’Etranger, est décédée le mardi 24 octobre 2017 au Centre Hospitalier Georges POMPIDOU des suites de maladie.

Sophie Pulchérie Gbadin, épouse de Pascal Castilla Legros, nous a quittée le 24 octobre dernier après quelques jours d’hospitalisation au Centre Hospitalier Georges POMPIDOU.

Déléguée de la République centrafricaine auprès de l’UNESCO et ancien ambassadeur – directeur de cabinet du ministre des affaires étrangères du Centrafrique, Sophie Gbadin était à l’écoute et au service de son prochain, et elle était très appréciée de son entourage.

Chrétienne engagée, Sophie Gbadin aimait Jésus de tout son coeur. Elle envisageait de prendre des cours de théologie pour mieux servir le Christ, mais Dieu en a décidé autrement.

Prions que Dieu console son mari, sa maman, ses sœurs et le reste de la famille avec ces paroles tirées de l’épître aux Thésaloniciens :

« Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance… » (1 Thésaloniciens 4:13-18).

Nous trouvons dans ce texte un réconfort adressé à la famille de ceux qui sont morts « dans le Seigneur ». Le chagrin causé par la mort de Sophie est légitime ; nous pouvons pleurer pour la perte que nous éprouvons. Ni le christianisme, ni la Grâce, n’interdisent nos affections naturelles.

La mort est un domaine inconnu, nous n’avons guère d’informations sur l’état de ceux qui sont décédés ; cependant les doctrines de la résurrection et la deuxième venue de Christ nous aident à combattre la peur de la mort, elles minimisent toute peine causée par la mort de nos amis chrétiens car en ces doctrines (la résurrection et la deuxième venues de Christ), nous avons une pleine assurance spirituelle

Ce que nous appelons la mort n’est seulement qu’un sommeil dans les bras de notre Seigneur. Si nous croyons dans la mort et la résurrection de Christ, nous devons également croire que tous ceux qui se sont endormis en lui seront ressuscités avec lui.

Nous vivrons un réel bonheur quand tous les saints se rencontreront ; nous resteront ensembles, à jamais ; mais la félicité céleste sera basée sur la présence du Seigneur parmi les rachetés : Le voir, vivre avec Lui, et L’aimer pour toujours !

Ceux qui seront encore sur la terre au moment de la venue du Seigneur ne précéderont pas ceux qui sont morts en Christ, pour le rencontrer.

La trompette sera un signal donné par un archange en guise de convocation. Avant que les vivants soient rassemblés, tous les saints qui dorment en Christ, dont Sophie GBADIN, seront appelés autour de lui. Au jour final, la première action est le rassemblement des saints qui sont partis, puis le rassemblement des saints vivants.

Toute l’Église ira à la rencontre du Seigneur. Cette rencontre glorieuse n’aura jamais de fin.

Réjouissons-nous de ces assurances. Je peux dire à tous ceux qui pleurent que lorsqu’ils seront appelés à rencontrer le Seigneur ils retrouveront tous les leurs dans sa glorieuse compagnie.

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.