Chrétiens d'Irak

Un chrétien irakien rencontre personnellement Jésus au cœur des épreuves

Chrétiens d'Irak
  • Oct 28
  • 0

Le Docteur Rabia, un prestigieux et riche vétérinaire chrétien en Irak a tout perdu suite à la prise de contrôle de l’État islamique. Pourtant, il a décidé de rester et se sent aujourd’hui plus riche qu’avant. Et pour cause : cette situation difficile l’a conduit à faire une rencontre personnelle avec Jésus.

Avant l’invasion de l’Irak par l’État islamique, rapporte Portes Ouvertes internationale, le Dr Rabia était un médecin animalier très connu et riche. Il avait trois maisons, beaucoup de bétail et d’autres possessions. Quand la guerre a éclaté dans cette région du monde, il a pourtant refusé de quitter son pays, ce qui a été une décision difficile à prendre, comme il l’a expliqué à l’organisation chrétienne :

“J’étais prêt à quitter l’Irak. J’avais mon passeport et un visa, mais Dieu m’a dit clairement de ne pas y aller. “

Afin de fuir la menace des terroristes, il a trouvé refuge à Erbil, la partie kurde de l’Irak. S’il est financièrement beaucoup plus pauvre qu’autrefois – il vit aujourd’hui dans un appartement 2 pièces avec sa femme et ses cinq enfants – le Dr Rabia est convaincu que sa mission est d’empêcher les chrétiens de quitter le pays.

Afin d’encourager les chrétiens à rester ou à revenir en Irak, il poste notamment des messages sur les réseaux sociaux en demandant à ceux qui sont partis de revenir. Et beaucoup sont en effet revenus car il leur propose un appartement et un emploi :

 “Je leur garantis l’appartement et l’emploi. Et je les aiderai à retourner dans leurs villes quand la guerre sera finie », dit-il.

Afin d’accomplir sa mission, il a également contacté des dirigeants chrétiens en leur demandant de l’aider à abriter les déplacés de la guerre. Grâce au réseau de bénévoles mis en place, de nombreuses familles vivent aujourd’hui dans des appartements et 72 appartements ont été construits. Il a également mis en contacts des entrepreneurs avec les réfugiés, trouvant du travail pour des centaines de chrétiens.

Le Dr Rabia explique qu’avant la guerre, il allait à l’église le dimanche mais n’avait pas fait de rencontre personnelle avec Jésus.

Il est convaincu que Dieu a utilisé les terroristes pour réveiller l’église en Irak :

“Beaucoup de gens ont réalisé que seul Dieu pouvait les délivrer de l’État Islamique, ce qui nous a amené à interroger le sens de notre vie ici-bas. C’est pourquoi je n’ai plus besoin de mes trois maisons. Je comprends maintenant que la vie n’est pas destinée à accumuler des trésors sur la terre, mais à construire un trésor dans le ciel en vivant pour Dieu. “

Pour le Dr Rabia, c’est une évidence : il est plus riche aujourd’hui qu’autrefois, une richesse puisée en Jésus-Christ.

About Author

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.