Actualité chrétienne

Y a-t-il un risque accru de persécution des chrétiens au sud des Philippines ?

Actualité chrétienne
  • Oct 28
  • 0

Le gouvernement philippin envisage de créer une région islamique autonome au sud, soulevant inévitablement la question de la liberté religieuse et notamment celle des chrétiens dans cette partie du monde. Si la fin du siège par l’État Islamique de la ville de Marawi aux Philippines le 16 octobre est une victoire, marque t-elle pour autant la fin du terrorisme dans cette région ? Rien est moins sûr.

Le but des extrémistes islamiques étaient clairs : il s’agissait de prendre le contrôle de Marawi afin d’implanter l’État Islamique dans le sud des Philippines. Le siège de Marawi située sur l’île de Mindanau (à majorité musulmane) par les militaires philippins où la persécution des chrétiens est déjà forte avait commencé le 23 mai dernier.

Il s’est achevé au cours d’une opération militaire le mardi 17 octobre dernier, faisant un bilan très lourd : 822 terroristes, 162 soldats des forces armées philippines et 47 civils y ont en effet perdu la vie. Près de 350 000 personnes ont également été déplacées durant cette longue période.

Si la mort de deux des responsables principaux de l’État Islamique au cours de cet affrontement marque la fin du siège de la ville de Marawi, cette victoire ne signe pourtant pas la fin du terrorisme pour autant, avertit Todd Nettleton de Voice of the Martyrs.

“Pour cette ville, cette bataille particulière est terminée. […] Le ministre de la Défense des Philippines a déclaré que le terrorisme a été vaincu, je ne pense pas que nous puissions aller aussi loin. Je pense que nous pouvons dire que cette bataille a été gagnée. N’importe qui, je pense, qui regarde les Philippines, qui connaît la situation dans le sud des Philippines, sait qu’il y aura d’autres batailles. Heureusement, celle-ci a été gagnée, mais cela ne signifie pas que la guerre est finie. “

Une des sources d’inquiétude des experts chrétiens qui connaissent la situation de cette région du monde est notamment le fait que le gouvernement philippin travaille toujours à la mise en place d’une loi, la loi fondamentale Bangsamoro (BBL) qui créerait une région autonome islamique dans le sud. Cette région aurait dès lors ses propres pouvoirs exécutifs, législatifs et fiscaux.

“Si ce texte venait à passer, toute une région serait dédiée à la loi et au contrôle islamique.  Cela soulève donc quelques questions », a déclaré M. Nettleton. “Évidemment d’abord des questions de liberté religieuse. Des questions sur la façon dont les chrétiens de cette région seront traités. Il y a donc beaucoup de questions auxquelles les Philippines vont encore devoir répondre dans les mois à venir. “

Bien que la lutte contre le terrorisme soit une grande priorité pour les Philippines, il reste dans ce pays des racines terroristes, de l’animosité mais aussi de l’extrémisme au sein de la minorité islamique.

Et tandis que les chrétiens peuvent parfois sembler être la cible principale des terroristes islamiques, tout le monde dans la ville de Marawi a souffert du récent siège.

Et si une telle situation ne peut être évitée à l’avenir, il est inquiétant de savoir à quoi pourrait ressembler la réalité d’une région autonome islamique. Le gouvernement philippin cherche pourtant par cette loi à maintenir la paix dans le pays.

En dépit des évènements, Nettleton a rapporté que les chrétiens sont toujours encore en train de servir, de témoigner et de gagner des musulmans à Christ dans la région.

About Author

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.