Chrétiens en Corée du Nord

Les prisonniers nord-coréens menacés de souffrir de la faim

  | 

Alors que la Corée du Nord fait face à la pire sécheresse depuis une dizaine d’années, de nombreux prisonniers chrétiens sont menacés de souffrir de la faim parce qu’ils recevront une quantité réduite de nourriture.

La situation des chrétiens emprisonnés en Corée du Nord risque encore d’empirer avec la sécheresse qui s’est abattue sur le pays qui entraine de graves pénuries alimentaires. Cette situation est d’autant plus préoccupante que l’aide humanitaire octroyée a été réduite ces dernières années, en partie à cause des sanctions imposées à la Corée du Nord en représailles à son programme nucléaire.

Cette nation se retrouve donc isolé et continue d’occuper la première place de l’Index mondial de persécution des chrétiens édité chaque année par Portes Ouvertes.

« Le temps exceptionnellement sec entre les mois d’avril à Juin a affecté la récolte du riz, du maïs, des pommes de terre et de soja cette année » a déclaré UCA.

Pour faire face à la pénurie alimentaire, le gouvernement nord-coréen a diminué les portions de nourriture, essentielles pour la survie d’une grande partie de la population pendant la basse saison qui va jusqu’en septembre.

L’un des collaborateurs  de Portes ouvertes, une organisation qui travaille au côté des chrétiens persécutés, a déclaré :

« Bien qu’il soit officiellement convenu que les enfants et les personnes âgées sont plus à risques, de façon non officielle, on sait que les milliers de personnes qui vivent dans des camps de travail en tant que prisonniers, dont beaucoup d’entre eux sont chrétiens recevront moins de nourriture et sont probablement menacés davantage de souffrir de la faim » conclut-il. « Priez pour nos frères pendant cette période difficile. »

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.