Chrétiens de Chine

La chrétienne Zhang Xiuhong plus forte dans la foi après la prison

  | 

Zhang Xiuhong, une chrétienne chinoise condamnée à 5 ans de prison après avoir été accusée faussement vient d’être libérée. Elle ressort de ce temps d’épreuve fortifiée dans sa foi.

C’est ChinaAid, une organisation qui se tient au côté des chrétiens persécutés et lutte pour promouvoir la liberté religieuse et les droits de l’homme en Chine qui a rapporté la nouvelle de sa libération.

Contexte de l’arrestation de Zhang Xiuhong

Dès 2015, l’église « Living Stone » de Huoshi, une église non enregistrée composée de plus de 700 membres dont Zhang Xiuhong, comptable et présidente du conseil d’administration des diacres, est membre subie la répression des autorités.

Interceptée par la police dans un parking proche de l’église le 28 juillet 2015, Zhang Xiuhong est placée en garde à vue et détenue pendant près d’un an et demi en attente de son procès. Elle est accusée faussement d’opérations commerciales illégales pour avoir utilisé la caisse enregistreuse d’un magasin de beauté pour retirer les fonds de l’église.

A l’origine de cette arrestation, la lutte sans merci des autorités chinoises contre les églises non enregistrées.

Parce que cette communauté refusait en effet de s’inscrire auprès du Mouvement patriotique des Trois-autonomies, l’organisme protestant officiel surveillé par l’État, et conseillait d’autres églises confrontées à la même pression des autorités, elle reçoit, le 18 novembre 2015, une « ordonnance de redressement ».

Le bureau d’administration et d’application de la loi urbaine de la ville du district de Nanming qui sanctionne cette église considère en effet que l’utilisation par l’église d’un bâtiment commercial est illégal.

Du 22 novembre au 8 décembre de la même année, le gouvernement impose une lourde amende à l’église pour avoir illégalement utilisé le bâtiment pour organiser des services religieux. L’église refusant de payer l’amende, les fonctionnaires interrompent le 9 janvier 2016 un service religieux et filment l’église

Procès et condamnation de Zhang Xiuhong

C’est finalement le 23 janvier 2017, soit un an et demi après son arrestation que se tient finalement le procès de Zhang Xiuhong. L’accusation interroge surtout la comptable sur l’église, ses pasteurs et les fidèles qui participent au culte plutôt que sur ses activités commerciales, raison pour laquelle elle a pourtant été arrêtée et emprisonnée.

Malgré le plaidoyer de Zhang Xiao Yunyang et Li Guisheng en faveur de l’innocence de leur cliente, Zhang Xiuhong, le tribunal populaire du district de Nanming à Guiyang de la province centrale du Guizhou en Chine condamne finalement, le 10 février 2017, la comptable chrétienne à une peine de cinq ans d’emprisonnement. Après avoir fait appel, la cours réduit finalement la peine à trois ans d’incarcération et une année de probation.

Libération de Zhang Xiuhong

Libérée récemment, différents rapports montrent que  Zhang Xiuhong est encore plus forte dans sa foi qu’auparavant. En prison, elle a partagé ses croyances chrétiennes avec de nombreux prisonniers dans sa cellule.

En mars dernier,  la comptable chrétienne a écrit un poème décrivant les difficultés auxquelles elle était confrontée en prison. La conclusion de ce texte est un bon indicateur de la façon dont Zhang Xiuhong a vécu son temps de détention. Elle exprime avoir apprécié l’abondance de la grâce liée à la confiance dans le Seigneur qui l’a appelé et l’a conduite à la gloire d’une joie indescriptible.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.