Actualité chrétienne

Des chrétiens persécutés par des moines bouddhistes au Sri Lanka

  | 

Après une attaque manquée perpétrée par des moines bouddhistes contre la petite communauté chrétienne qu’il dirige, le pasteur Mahinda a dû solliciter l’aide juridique des partenaires de l’organisation Solidarité Chrétienne Internationale au Sri Lanka.

Le pasteur Mahinda dirige une Église vivante au sud du Sri Lanka, dans une région où le bouddhisme est particulièrement dominant. Sa communauté rencontre régulièrement des hostilités de la part d’extrémistes bouddhistes, mais le nombre de fidèles continue d’augmenter : « Nous avons construit un nouveau bâtiment, car l’ancienne église devenait trop petite. » Le pasteur ne se laisse pas intimider lorsque, trois jours avant la fête d’inauguration en 2016, une foule et des moines bouddhistes le menacent en le sommant de renoncer à toute célébration.

Lors de la fête d’inauguration du 10 septembre 2016, il assiste à l’arrivée de plusieurs centaines de moines bouddhistes au milieu de la communauté en fête. Certes, la police est sur place, mais elle n’accorde sa protection que jusqu’à 14 heures. Le pasteur doit donc se cacher devant les moines.

Les bouddhistes font des dégâts

Après la fête, à minuit, des bouddhistes s’approchent sur deux motos. Le pasteur se souvient de ce moment terrible : « Ils ont lancé des cocktails Molotov contre la nouvelle église. Les fenêtres ont éclaté. » Les dommages sont uniquement matériels, mais dès le lendemain, le pasteur est sommé de fermer l’église, autant par des voisins que par la police.

Le pasteur reçoit une aide juridique

Le pasteur Mahinda s’empresse de contacter nos partenaires sur place, l’avocate Esther et son équipe, qui s’engagent en faveur des chrétiens menacés. Me Esther mandate un avocat gratuit qui dépose plainte auprès de la Commission des droits de l’homme. Depuis ce moment, la police retourne sa veste et soutient le pasteur menacé.

Au village, l’assaut a été une arme qui s’est retournée contre ceux qui l’employaient : cet événement a été relayé par les médias locaux et cinq familles du village ont été tellement bouleversées qu’elles se sont rendues à plusieurs cultes. Parmi elles, un ancien alcoolique qui s’est lui-même rendu coupable de plusieurs délits par le passé. Grâce à l’intervention de l’organisation de Me Esther, son fils peut maintenant aller à l’école.

L’engagement des partenaires de Solidarité Chrétienne Internationale a permis l’apaisement de la situation de l’Église. Le pasteur est infiniment reconnaissant pour leur aide. Mais de nombreux chrétiens ainsi que des membres d’autres minorités au Sri Lanka demeurent sans défense et sans avocats après des attaques. Ils sont en danger perpétuel et n’ont aucun soutien. Solidarité Chrétienne Internationale se mobilise pour eux, avec Me Esther et son équipe.

Reto Baliarda

Reto Baliarda est rédacteur en chef de Christian Solidarity International, une organisation chrétienne au service des chrétiens persécutés. La branche française est partenaire du Journal Chrétien.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.