Actualité chrétienne

Un adolescent d’Asie centrale rencontre Jésus à un camp chrétien

  | 

C’est au cours d’un camp chrétien que Damir, un adolescent d’origine musulmane originaire d’Asie centrale va accepter Jésus-Christ comme son Sauveur et Seigneur. Ses intentions étaient pourtant totalement différente… puisqu’il était venu pour développer une relation avec une jeune-fille dont il était amoureux.

L’histoire de Damir * (nom changé pour des raisons de sécurité) est rapportée par Portes Ouvertes USA. Damir est un jeune-homme de 16 ans élevé dans une riche famille d’Asie Centrale. En tant que fils unique, Damir était obéissant et respectueux et un bon élève à l’école, mais son attitude envers les autres était arrogante et hautaine :

« J’ai toujours pensé que j’étais le meilleur parmi mes camarades de classe, et j’étais fier du statut social de ma famille », a déclaré Damir. « Je pensais pouvoir utiliser les gens comme je le voulais. »

Au printemps dernier, Damir a rencontré une jeune-fille nommée Kamila * qu’il a fréquenté pendant quelques mois. Aussi lorsque Kamila a décidé d’aller à un camp d’été chrétien organisé par Portes Ouvertes, il a décidé d’assister à certaines réunions dans le but de connaître davantage Kamila et d’avoir un moment seul à seul avec elle loin de l’oeil vigilant de leurs parents respectifs.

L’Évangile ne l’intéressait en effet aucunement aussi a-t-il réservé une chambre dans un hôtel situé près du camp. Malgré le fait que ses parents étaient musulmans, ils l’ont laissée assister aux rencontres. Le coût était très faible, la famille de Kamila était très pauvre et des occasions comme celles-ci étaient rares.

Le deuxième jour du camp, les enseignants ont remarqué que Kamila avait disparu. Après avoir fouillé les terrains de camping, ils ont finalement appris qui était Damir et où se trouvait sa chambre et s’y sont rendu. Le directeur du camp a frappé à sa porte et a interrompu la relation amoureuse des adolescents.

Kamila ne s’attendait pas à ce que quelqu’un la retrouve et a été terrifiée. Elle a pleuré auprès de l’un des enseignants, pendant que le directeur du camp, Sharifa * a été convaincu par Dieu de parler avec Damir.

Le responsable du camp chrétien a amené Damir à réfléchir sur la relation qu’il entretenait avec Kamila, sur ses intentions. Damir ne voulait pas épouser la jeune-femme ni assumer un enfant si elle tombait enceinte, préférant un avortement au cas où cela arrivait.

« Imaginons … que lorsque tu auras 30 ans, tu seras un homme prospère avec un bon travail et une famille heureuse. Mais peux-tu imaginer où Kamila se trouvera ? Elle serait probablement seule. Sa vie à 30 ans sera vide. Personne ne l’épousera à cause de l’infertilité (conséquente à l’avortement) et comme d’autres dans notre pays, elle pourrait se suicider. Qu’est ce que tu penses de ça ? Tu es un jeune homme intelligent et je ne suis pas ton professeur. Je ne vais rien t’apprendre, mais je vais contrôler ta relation avec Kamila pendant qu’elle est là. Après le camp, tu seras responsables. Tu pourras décider. »

Sharifa a ensuite laissé Damir seul et le soir même, le jeune-homme s’est rendu au camp pour parler avec le directeur :

« Je suis revenu parce que vos mots m’ont fait réfléchir », a déclaré Damir. « Je comprends maintenant que je suis un homme, et je suis responsable. Je promets de ne plus être seul avec Kamila. « 

Il a ensuite demandé la permission de participer aux événements du camp. Il a participé à des jeux, des rencontres évangéliques et des leçons bibliques. Il a visité le camp chaque jour.

Un jour, le sujet était « Une vision biblique sur les relations entre  garçons et filles ». Comme Damir a partagé plus tard, cette leçon a changé toute sa compréhension sur les relations. Lors de l’une des réunions évangéliques, il a décidé d’accepter le Christ.

« Je suis venu dans ce camp avec un seul but », a déclaré Damir. « C’était d’avoir une certaine intimité avec Kamila, quelque chose de nouveau pour moi et de nouveau pour elle. Je voulais cela non à cause de mon amour, mais parce que je voulais le statut et la popularité. Je ne me souciais pas des conséquences. Maintenant, je me rends compte que j’ai besoin d’une relation étroite et d’une intimité avec le Christ. Mes relations avec les filles doivent être pures. Je suis responsable de me contrôler et de ne pas laisser place au péché « .

Après le camp, Damir et Kamila ont pris la décision d’être amis alors qu’ils cherchaient la volonté de Dieu pour leur vie. Ils ont prié ensemble afin que leurs parents rencontrent le Christ.

« Je veux que mes parents et mes sœurs rencontrent Christ, pour connaître son amour » a déclaré Damir « Mais j’ai peur de leur opposition. Priez pour que Dieu me donne du courage de partager avec eux. « 

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.