Actualité chrétienne

Le mari d’une chrétienne au Bangladesh dans un état critique

  | 

Dipok Baroi, 33 ans, le mari d’une collaboratrice de Portes Ouvertes qui exerce ses activités au Bangladesh, a eu une crise cardiaque et est hospitalisé. L’équipe qui travaille avec elle demande les prières des chrétiens à travers le monde.

Récemment, Dipok Baroi, un chrétien de 33 ans mari d’une collaboratrice de Portes Ouvertes, une organisation qui travaille au côté des chrétiens persécutés, a eu une crise cardiaque. Hospitalisé, il a reçu les premiers soins, demeure sous observation, mais il se trouve toujours dans un état critique. L’équipe qui travaille dans cette région au côté de Tania Mazumdar demande la prière pour que Dieu intervienne et fasse un miracle pour Dipok Baroi et soutienne émotionnellement et à tous les niveaux son épouse.

Tania a en effet besoin de discernement pour tenir à jour à la fois le traitement médical de son époux, de gérer les questions financières et la gestion de la formation des chrétiens qu’elle anime. Elle demande aussi des prières pour leur fils, Tirtho, qui est âgé de seulement 4 ans.

Le niveau de violence contre les chrétiens a monté en flèche au Bangladesh depuis l’année dernière. Cette nation, qui occupait il y a peu, la 35e position dans l’Index mondial de persécution des chrétiens tient aujourd’hui la 26ème place. Le fort niveau de conservatisme de la société, l’expansion des groupes radicaux islamiques a contribué à ce résultat.

C’est aujourd’hui la peur et l’insécurité des communautés et des familles qui règnent. Par ailleurs, les chrétiens sont de plus en plus surveillés et traités avec hostilité. Il y a une forte tendance impulsée par l’Etat islamique pour gagner cette région et les minorités religieuses sont de plus en plus menacées.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.