Actualité chrétienne

Une déesse des serpents hindou voit l’homme en blanc et se convertit

  | 

Après la visite de missionnaires chez elle qui partageaient l’Évangile, Jésus est apparu, dans le sud de l’Inde, à une jeune hindou considérée par tous comme la déesse des serpents… après avoir reconnu celui dont lui avait parlé les chrétiens de passage chez elle, elle l’a accepté comme son Sauveur et Seigneur personnel.

Dans la croyance hindou, le serpent est considéré comme une créature divine digne de culte dans les temples qui lui sont dédiés ou dans leur habitat naturel, explique Bibles for Mideast, une organisation souterraine dédiée à l’implantation d’églises au Moyen-Orient qui rapporte ce témoignage.

Pour la jeune Nagamma, élevée dans une famille de la classe Dalit (encore nommée « intouchable ») une des catégories situées sur le plus bas échelon de l’échelle sociale de l’Inde, la vie était loin d’être facile. Sans emploi, son père avait décidé de se consacrer à la magie noire et d’enseigner l’artisanat à sa fille dès son plus jeune âge.

Nagamma, un prénom signifiant «mère des serpents» avait été très tôt habituée à vénérer les serpents et à prendre soin d’eux. Enfant, elle nourrissait les serpents locaux en transportant du lait au bord de leurs terriers. Elle rejoignait également des membres de sa communauté dans la zone frontalière située entre les états du Kerala et du Tamil Nadu pour adorer cet animal dans un temple spécial dédié aux serpents.

Au fur et à mesure, son amour pour de nombreuses idoles, et en particulier les dieux des serpents n’a fait qu’augmenter.

Un jour, alors qu’elle avait 12 ans, un cobra a levé la tête et l’a mordue alors qu’elle tentait de lui apporter du lait. Ses parents l’ont emmenée chez un médecin local non-traditionnel qui n’a pas été en mesure d’éliminer complètement le poison de son corps.

Au bout de trois jours, sa santé s’est améliorée mais certains effets indésirables sont apparus. Nagamma a commencé à agir de façon étrange. Son corps s’est transformé au point que sa peau prenne une teinte bleutée. Son esprit lui-même a été affecté puisqu’elle a commencé à agir comme un serpent. Bientôt, tout ce qu’elle voulait faire était de s’asseoir dans le temple dédié aux serpents. Les adorateurs au temple ont alors commencé à la traiter comme une déesse des serpents, et son père lui a annoncé qu’effectivement, c’est ce qu’elle était devenue.

Au fur et à mesure que sa renommée augmentait, les gens de sa communauté et au-delà ont commencé à lui offrir des offrandes de lait, de fruits et de fleurs. Ils lui ont donné de l’argent, se sont prosternés devant elle et ont cru que si elle les touchait, ils seraient bénis.

« J’ai demandé si je pouvais les visiter dans leurs maisons », explique-t-elle. Moyennant contre-partie financière, elle invoquait la magie noire de son père pour la destruction des ennemis des familles qu’elle rencontrait et espérait par conséquent apporter des bénédictions sur eux.

Quand les missionnaire de Bibles for Mideast ont visité Nagamma et sa famille, ils leur ont donné des brochures sur le christianisme et la Bible et ont partagé la Bonne Nouvelle de Jésus. Son père a soutenu que, comme sa fille était une déesse, les chrétiens devaient la suivre. Ce n’était pas à Nagamma de suivre Jésus.

Après le passage des chrétiens de Bibles for Mideast, Nagamma a rendu visite dans une famille pour une fois encore accomplir des rites de magie noire :

« Quelque chose d’inhabituel est arrivé là », rappelle-t-elle. « Satan m’a instruit qu’il y avait un trésor d’or dans cette maison, et que je devais sacrifier l’enfant de moins de trois mois pour trouver le trésor ».

Nagamma a alors dû faire face à un combat spirituel intense auquel elle n’avait jamais fait face auparavant. Elle ne parvenait pas à « compléter la magie noire pour cette maison et la vie du bébé a été sauvegardée après qu’elle se soit enfuie.

Les prières des missionnaires de Bibles for Mideast avaient eu un effet dans les lieux célestes.

Dans sa chambre ce soir-là, elle a eu une visite remarquable qu’elle a rapporté à cette organisation souterraine :

« Un bel homme en blanc est venu chez moi et s’est assis à côté de moi »a -t-elle déclaré avec émerveillement.

Sa chambre était remplie d’une lumière brillante comme elle n’en avait jamais vu. Quand l’homme lui a montré ses mains, elle pouvait voir ce qui ressemblait à des blessures causées par des ongles.

Cet homme lui a dit : « Ma fille, tu as du prix à mes yeux. Je suis Ton Seigneur et Ton Dieu. Je te donne le trésor de la paix et de la vie éternelle. Je suis la porte. Ceux qui viennent à moi seront sauvés; Ils vont entrer et sortir et trouveront des pâturages. Le voleur vient seulement pour voler, tuer et détruire. Je suis venu pour que tu aies la vie. La vie dans toute sa plénitude ! « 

Ces mots, Nagamma les avait entendu lorsque les visiteurs chrétiens étaient venus chez elle. Nagamma a alors reconnu l’homme dans son rêve comme étant Jésus-Christ ! Accablée d’émotion, elle s’agenouilla devant lui et l’accepta comme son Sauveur personnel et Seigneur.

Dans les jours qui suivirent, son cœur changea au point de la conduire à réaliser des actes audacieux.

« J’ai brisé moi même toutes les idoles dans le temple des serpents « , dit-elle. « Mes parents et ceux qui ont cru en moi n’ont pas aimé cela. Ils m’ont dit que j’étais en colère. Ils m’ont attaché à un arbre et m’ont battu.J’ai dû faire face à beaucoup d’autres persécutions. Mais je n’ai pas perdu ma foi en Jésus et je voulais être baptisée ».

Nagamma a donc contacté Bibles for Mideast et a demandé à être baptisé. Elle a choisi Maria comme nouveau nom et le Seigneur l’a ointe puissamment pour faire une oeuvre d’évangélisation dans son peuple. Ses parents et ses frères l’ont tous rejoints dans la fois. Une tente de prière pour le culte chrétien se trouve maintenant à l’endroit même où était érigé précédemment le temple des serpents.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.