Chrétiens d'Iran

Une musulmane qui pensait au suicide entend l’Évangile et se convertit

  | 

Alors qu’elle pensait au suicide, Padina, une jeune-femme musulmane en Iran entend un message chrétien sur une télévision satellite. Si sa mère mourante présente avec elle à ce moment là se convertit après l’écoute de cette prédication, c’est à la suite de sa guérison par Jésus que Padina donne sa vie au Seigneur.

Alors que Padina avait 4 ans,  ayant été élevée dans une famille musulmane, elle apprenait par coeur, avant d’aller à l’école, certaines sourates. En grandissant, elle s’appliquait également à suivre scrupuleusement le Coran. Si elle n’avait pas bien fait la purification en se lavant correctement, elle était prête à arrêter au milieu de la prière pour recommencer jusqu’à 10 fois ce même geste rituel. Haïssant les chrétiens, elle se réjouissait même d’entendre parler de leurs persécutions. Elle avait appris dans les enseignements qu’on lui donnait que si un musulman tuait un chrétien, il obtenait directement son ticket pour le paradis.

Pourtant, en grandissant, elle a fait une dépression et pensait au suicide. Elle se sentait très loin d’Allah et sa mère, très malade, se mourrait. Un jour, elle a déclaré à sa mère : « je vais me tuer ».

Sa mère lui répondit :

« Si tu te tues toi-même, tu me tueras aussi » ce à quoi Padina rétorqua : « je le ferais pour toi, et nous mourrons toutes les deux ».

Ce soir là, sur une chaîne de télévision satellite chrétienne, Padina entendit le message suivant :

« Mes frères et soeurs, le Seigneur a un message spécial pour vous ce soir. Si vous êtes sans espoir, oppressé et envisagez de commettre le suicide, le Seigneur vous dit stop. Il a de l’espoir et un avenir pour vous. Si vous voulez vous suicider, arrêtez et appelez nous ».

En entendant ce message, la mère de Padina pris son téléphone et parla pendant près d’une demi-heure. Mais Padina lui déclara : « je vais le faire. Rien ne pourra m’arrêter cette nuit ».

Toujours au téléphone, sa mère se repentit et fit une prière pour être sauvé par Jésus. Padina, très en colère contre sa mère, déclara : « pourquoi, à la dernière seconde de ta vie fais-tu cela ? Maintenant, tu vas aller en enfer ».

Bien que sa mère encouragea sa fille à parler au téléphone de Jésus, elle répondit que Jésus ne pouvait rien faire, n’était rien et qu’elle ne voulait pas blasphémer en parlant à un infidèle.

Padina finit par prendre le téléphone et déclara froidement et fièrement que Jésus ne pouvait rien faire pour elle. Après avoir discuté pendant des heures avec elle, son point de vue ne changea pas et elle dit : « je veux juste mourir ». Prenant la parole, le chrétien qui était en ligne ajouta :

« Tu l’as dit toi-même, Allah n’a rien fait pour toi. Donnes seulement une chance à Jésus. Tu pourras toujours te tuer toi-même la semaine prochaine ».

Padina pensa alors en elle-même que face à ce défi, « c’est la meilleure façon de servir Allah », « si je me tuais pendant ce programme télévision, je pourrais dire à Allah, toute ma vie est pour toi ».

Le lendemain matin, Padina raconte qu’elle a été réveillée par un son et a vu sa mère arriver vers elle en marchant parfaitement. La jeune musulmane a alors demandé à sa mère de se rendre immédiatement à l’hôpital pour faire différentes sortes d’examens. Les médecins lui ont alors dit que c’était un miracle. Il n y a plus de métastases dans son corps, elle est totalement guérie. Padina dit alors : « il doit y avoir quelque chose qui n’est pas juste ». Le médecin lui dit alors qu’il y a eu un miracle, et demanda avec quel Imam elle priait.

Padina répondit qu’il ne s’agissait pas d’un imam mais de Jésus :

« Au moment où je prononçais ces paroles », explique la jeune-femme, « mon coeur changea. J’ai dit à Jésus : tu es le Dieu vivant. Tu m’as purifié et m’a comblé. J’abandonne ma vie entre tes mains ».

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.