Actualité chrétienne

Elle n’avait plus que 24 h à vivre, mais Dieu l’a miraculeusement relevé

  | 

Alors que Carol Waisanen, une prédicatrice de Californie faisait face à la mort, elle est miraculeusement sortie de son coma et a été totalement guérie de son cancer de l’utérus grâce à la persévérance des intercesseurs dans la prière.

Diagnostiquée avec un cancer de l’utérus, la santé de Carol Waisanen, coprésidente de « Solid Rock Restoration Church » à Riverside en Californie a rapidement décliné. Tombée dans le coma, faisant face à la mort, elle a été restaurée et guérie grâce à la puissance de la prière.

Le 7 mai dernier, c’est avec son mari Don que Carol Waisanen a prononcé un puissant sermon intitulé « face à vos géants ». Au cours de cette prédication, elle a parlé de la façon dont chacun, comme Abraham, faisait face à des géants dans sa vie, et elle a encouragé la communauté chrétienne à mettre son espoir et sa foi en Dieu « quand tout espoir et toutes possibilités humaines sont anéantis. »

« Avez-vous déjà fait l’objet d’une épreuve et vous avez cru que vous étiez chancelant ? Quand tout semble impossible – mort – pouvez-vous toujours dire que vous croyez en l’impossible ? » a-t-elle demandé.

Après ce message, le même soir, Carol a commencé à vomir, et au cours des jours suivants, son état de santé a rapidement décliné.

Le 12 mai, soit 6 jours seulement après leur prédication puissante sur le fait de faire face aux géants, son mari l’a amenée à l’hôpital Kaiser de Fontana, où les médecins lui ont diagnostiqué un cancer de l’utérus. Une tumeur a croissance rapide a causé un blocage dans son abdomen, provoquant des vomissements et d’autres symptômes.

Sa santé a rapidement diminué. Le 19 mai, elle a été transférée à l’ICU. La tumeur a rapidement été multipliée par trois et a touché d’autres organes. Une pneumonie a touché ses poumons, affectant sa respiration. Elle avait des caillots de sang dans ses jambes et d’autres infections qui menaçaient sa vie. Ses organes vitaux se sont arrêtés et elle est tombée dans le coma.

« Tous les signes vitaux étaient sur le déclin, a déclaré Don. « Son état était tellement grave que les médecins ne lui donnaient que 3% de chance de survivre et ont prédit qu’elle ne survivrait pas aux prochaines 24 heures ».

Alors que l’état de Carol devenait le pire, les médecins ont conseillé à Don de se préparer aux funérailles de son épouse. Le même jour, un groupe d’intercesseurs est allé à l’hôpital et a prié pour Carol dans la salle d’attente.

Le lendemain, Carol est passé de l’unité de soins intensifs dans le service des soins palliatifs, ce qui signifiait que les médecins s’attendaient à ce qu’elle perde à tout moment la vie.

À ce stade, elle « souffrait terriblement», a rapporté Don. « Elle a dit qu’elle ne voulait pas être soutenue par des moyens artificiels et j’étais dans un dilemme sur ce qu’il fallait faire » a rappelé Don. Don a continué à croire que Dieu pouvait guérir sa femme.

« Je sais que cela semble impossible », a-t-il déclaré aux médecins, « mais continuez de lui donner de l’eau et de la nutrition », croyant qu’un Dieu surnaturel pourrait annuler ces circonstances désespérées.

« Nous avons organisé une veillée de prière pour Carol le jeudi soir à 19h, le 25 mai, »a ajouté Don

« Nous demandons à chaque église, pasteur, enseignant, intercesseur et croyant qui a été touché par la vie du Pasteur Carol, de se joindre à nous le jeudi soir à 19 heures pour implorer le ciel par la prière pour la guérison complète et sa restauration conformément au Psaume 118: 17 :  « elle ne mourra pas, mais vivra, Et racontera les oeuvres de l’Éternel.

« Nos prières feront une différence, parce que les miracles se produisent encore. Jésus n’a pas changé : » Il est le même hier, aujourd’hui et pour toujours , son pouvoir n’a pas diminué », a déclaré un message sur Facebook.

La parole à propos de la condition de Carol a atteint des personnes en dehors de l’église dans laquelle le couple servait, et des chrétiens d’autres états comme le Texas, le Nevada et d’autres pays comme le Canada et le Royaume-Uni se sont joints à la prière et se sont engagés dans le combat pour la santé de Carol.

Étonnamment – plus tard dans la nuit – Carol est sortie du coma et a commencé à parler !

Quelques heures après l’offensive massive, la pneumonie a disparu et sa respiration s’est normalisée. Ses autres organes ont commencé à fonctionner correctement.

« La vie est revenue à notre Carol ! » a exulté Don. Ses médecins sont complètement stupéfaits en disant «c’est la chose la plus incroyable qu’ils n’aient jamais vu».

« C’est l’histoire de la guérison la plus incroyable, une histoire comme celle de Lazare, que je n’ai jamais vécu personnellement », a-t-il déclaré.

Don et son fils se préparaient à un enterrement, mais maintenant ils se préparent à son retour au 31 mai.

« Nous avons cru que Dieu pouvait intervenir. Tous les signes indiquaient que la fin était proche. Elle n’est pas morte mais vit pour déclarer les œuvres du Seigneur », a-t-il déclaré.

« Je crois qu’elle ira bien à la maison », a déclaré Don. « À la maison, elle aura la paix et la tranquillité. Je pense qu’il est important de souligner qu’elle est encore dans un état fragile. Nous continuons à croire en Dieu, plutôt que le pronostic médical, pour une guérison et une restauration complète ».

Dans son dernier message, « Face à vos géants », Carol a déclaré: « Lorsque nous faisons face à une nouvelle épreuve, c’est souvent un signe que nous entrons dans une nouvelle dimension. Dieu utilise l’épreuve comme une préparation pour une nouvelle chose à venir. »

« C’est aussi pour moi aujourd’hui. Il y a un temps de transition. Il y a un moment d’attente. C’est comme attendre la guérison. Parfois, vous obtenez une guérison miraculeuse et parfois c’est un rétablissement « , a-t-elle déclaré.

En apprenant les développements positifs sur la santé de Carol, l’église a publié une mise à jour sur Facebook.

« La PRIÈRE CHANGE TOUT ! Pasteur Carol vit ! a déclaré l’église. « Sa santé a continue  à s’améliorer depuis la veillée de prière jeudi soir. Elle est sortie du coma, la pneumonie a disparu, les globules blancs sont normaux et tous les signes vitaux sont devenus normaux ».

« On nous a dit qu’elle mourrait dans les 24 heures … MAIS DIEU non ! Et le peuple de Dieu a prié la prière de la foi et le Seigneur l’a ressentie. Continuez à prier pour sa force et sa restauration complète. Louez le Seigneur pour sa fidélité ».

L’hôpital a renvoyé Carol chez  elle le 31 mai.

Mark Ellis

Mark Ellis est un journaliste américain fondateur de www.godreports.com, un site web qui diffuse des actualités, des témoignages et des vidéos sur l’Église à travers le monde. Il est également membre du conseil d'administration de Morning Star News et de Compassion Radio.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.