Chrétiens d'Irak

Touché par l’amour des chrétiens, un réfugié irakien donne sa vie à Christ

  | 

Un réfugié musulman irakien nommé Mahmoud était convaincu que tous les chrétiens étaient des pécheurs et des menteurs, et qu’ils allaient le tuer. En voyant leur compassion à son égard, il a changé d’avis, a été touché et a accepté Jésus-Christ comme son sauveur et Seigneur.

Lorsqu’il a vu les agents des autorités côtières en Grèce s’approcher de lui après le naufrage de son bateau de fortune, Mahmoud pensait réellement que ceux qu’ils pensaient être des chrétiens étaient voués à le tuer.
En grandissant en Irak, il avait en effet toujours entendu dire que les chrétiens sont des pécheurs et des menteurs, et qu’il ne devrait jamais leur faire confiance.

« Je les ai vus venir et j’étais en larmes, tremblant de peur » a-t-il récemment déclaré au directeur d’un ministère basé en Grèce. « J’étais convaincu qu’ils me tueraient parce que je suis musulman, car c’est ce qu’on m’avait dit ».

Contrairement à ce qu’il pensait, les autorités côtières l’ont tiré de l’eau et lui ont donné des vêtements et de la nourriture, rapporte Christian Aid Mission qui rapporte l’histoire de Mahmoud.

« Pendant 40 ans, mon peuple m’a menti », a-t-il déclaré au directeur, la main sur la tête alors que des larmes coulaient de ses yeux. « Pourquoi ? J’ai grandi avec des mensonges. J’ai besoin de connaître la vérité. J’ai besoin de connaître Jésus. »

Le directeur d’un ministère indigène non identifié pour des raisons de sécurité, lui a parlé de Jésus, et Mahmoud a demandé s’il pouvait revenir quelques jours plus tard pour recevoir d’autres explications. Après une longue discussion, le Directeur du Ministère demanda à Mahmoud s’il voulait accepter le Christ comme son Seigneur et Sauveur.

« Après avoir terminé de prier avec lui, il est resté figé avec les yeux fermés », a déclaré le directeur. « Nous l’avons laissé comme ça pendant quelques minutes et nous lui avons demandé s’il était d’accord. »

Le réfugié qui a accepté Christ dans sa vie a déclaré aux membres de l’équipe: « Je n’ai jamais senti cette paix dans ma vie, je ne veux pas perdre ce sentiment, c’est pourquoi je ne bouge pas! »

Les réfugiés Syriens et les autres réfugiés en Grèce sont ouverts à l’Evangile et acceptent de regarder le film de Jésus. Pour le directeur de cette mission indigène, l’occasion d’apporter la Bonne Nouvelle du Salut est favorable car les réfugiés restent aujourd’hui plus longtemps en Grèce. C’est l’occasion de les connaître et de profiter du fruit de leur croissance.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.