Chrétiens en Corée du Nord

Le christianisme progresse en Corée du Nord malgré une persécution extrême

  | 

Lors du Sommet mondial de la défense des chrétiens persécutés à Washington la semaine dernière, le transfuge nord-coréen Kim Chung Seong a déclaré aux dirigeants chrétiens réunis, qu’ en dépit de l’hostilité extrême du régime de Kim Jong Un, le christianisme se développe en Corée du Nord.

Selon l’index mondial de persécution édité chaque année par Portes Ouvertes International, la Corée du Nord est le pays où l’oppression des chrétiens est la plus forte au monde. En raison d’un régime totalitaire qui surveille les moindres faits et gestes, les chrétiens sont obligés de cacher leur foi non seulement aux autorités, mais aussi aux voisins et quelquefois même à leur propre conjoint et enfants.

Même si les 25 millions de citoyens de la Corée du Nord sont considérés comme athées, Open Doors estime qu’il y aurait près de 300 000 chrétiens dans ce pays. Beaucoup tentent de trouver la liberté en Corée du Sud, mais ceux qui sont découverts sont soumis à la prison, aux camps de travail dont ont ne ressort jamais, et dans certains cas extrêmes à la mort.

Lors de son discours, Kim Chung Seong a déclaré que, malgré l’environnement répressif, le nombre de croyants chrétiens en Corée du Nord est à la hausse et que leur foi était en fait renforcée par la persécution.

En tant que missionnaire chrétien et transfuge nord-coréen qui a échappé en Corée du Sud en 2004, Kim a expliqué au cours du sommet « le travail qu’il fait pour diffuser le message évangélique à ses anciens compatriotes ». Il anime une émission de radio chrétienne quotidienne à partir de Séoul qui est diffusée à certains endroits en Corée du Nord.

Selon le transfuge chrétien, le gouvernement nord-coréen a particulièrement peur du christianisme en raison de la menace qu’il fait peser sur sa suprématie.

« La chose qui fait le plus peur au régime nord-coréen est la diffusion de l’Évangile », a t-il déclaré aux participants. « Parce que la Bible et l’Évangile disent la vérité. Une fois que la lumière brille dans une pièce sombre, il y a la lumière dans la pièce « .

Il témoigne que les missionnaires qui sont pris en Corée du Nord sont « mis à l’index » et mis sur « liste rouge ». Plus de la moitié d’entre eux se retrouvent dans des camps de travaux forcés, mais en dépit de ces défis, Kim Chung Seong reste optimiste.

Selon Reuters, l’accès des Nord-Coréens aux nouvelles et à l’information est en pleine expansion, grâce à des programmes comme ceux de Kim qui sont diffusés de différentes manières (radios, clés USB ou DVD introduits en contrebande de Chine. Kim continue d’espérer qu’un jour, les Nord-Coréens jouiront de la liberté religieuse.

Reuters rapports ont fait l’accès des Nord-Coréens aux nouvelles et de l’information est en pleine expansion, grâce à des programmes tels que Kim qui sont disponibles par l’intermédiaire des radios, des clés USB et des DVD introduits en contrebande de Chine. Et Kim continue d’espérer que, un jour, les Nord-Coréens vont jouir de la liberté religieuse.

« C’est ma prière c’est que toutes les communautés chrétiennes internationales prient pour les chrétiens nord-coréens afin de les aider et de les engager à répandre l’Évangile, »

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.