Chrétiens du Soudan

Libération du pasteur Abdelrahim Tawor au Soudan

  | 

Le révérend Hassan Abdelrahim Tawor et le chrétien Abdulmonem Abdumawla du Darfour qui purgeaient une peine de prison de 12 ans au Soudan ont été libérés ce jeudi 11 mai 2017 après avoir obtenu la Grâce présidentielle, selon des sources locales.

Condamnés sur des accusations sans fondements au Soudan et arrêtés en décembre 2015, le révérend Hassan Abdelrahim Tawor et Abdulmonem Abdumawla viennent d’être libérés. Ils avaient également été accusés d’avoir aidé dans une affaire d’espionnage le travailleur humanitaire tchèque Petr Jasek, libéré le 25 février dernier, d’  «incitation à la haine entre sectes» et de « propagation de fausses nouvelles ».

L’épouse du pasteur a déclaré à Morning Star News :

« Nous remercions Dieu de sa libération, c’est tout ce que je peux vraiment dire pour l’instant ».

Les chrétiens se sont rassemblés aujourd’hui chez le pasteur Abdelrahim Tawor pour remercier Dieu d’avoir répondu à leurs prières.

Ils ont également tenu à remercier toux ceux qui ont agit dans la campagne pour la libération des deux chrétiens.

L’organisation Middle East Concern a publié une déclaration affirmant que les chrétiens au Soudan se réjouissaient de leur libération et ont demandé la prière pour «mettre fin à la pression croissante contre les églises et les autres minorités religieuses au Soudan ».

Dans cette déclaration, les disciples de Jésus dans ce pays ont ajouté « qu’ils connaîtront la paix du Seigneur » et  » que tous les fonctionnaires concernés seront touchés par l’amour de Dieu et changeront leurs façons de faire.  »

Leur libération survient à un moment de pression accrue du gouvernement sur les minorités ethniques et religieuses au Soudan. Le 7 mai, le dernier bâtiment d’église dans la région de Soba al Arabi, à l’extérieur de Khartoum, a été démoli.

Le harcèlement, les arrestations et la persécution des chrétiens se sont intensifiés depuis la sécession du Sud-Soudan en juillet 2011.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.