Actualité chrétienne

L’épouse du pasteur Raymond Koh remercie pour le soutien du public

  | 

Dans une déclaration du 19 mars 2017, l’épouse du pasteur malaisien Raymond Koh qui a disparu depuis le 13 février dernier suite a un enlèvement a remercié le public pour avoir assisté à la manifestation de soutien en faveur de son mari qui s’était tenue à Petaling Jaya alors que la communauté chrétienne se réunissait pour prier pour le retour en sécurité de l’homme de Dieu.

Le 13 février dernier, le pasteur Raymond Koh était enlevé en plein jour alors qu’il était seul au volant de son voiture dans le Kelana Jaya. Le 5 mars, 300 personnes s’étaient rassemblées, dans quatre endroits différents de la Malaisie, pour une veillée aux chandelles en faveur du pasteur enlevé.
Certains musulmans, des hindous et des bouddhistes avaient rejoint la manifestation en solidarité pour le pasteur et sa famille.

Pendant près de 10 minutes, chaque personne, qui tenait une bougie allumée à la main, a prié pour le retour sain et sauf du serviteur de Dieu. Même si les policiers avaient mis des barrages routiers pour empêcher les participants d’entrer dans le lieu de réunion, la prière commune s’est finalement déroulée pacifiquement jusqu’à la fin.

Susanna Liew, qui s’était exprimée au moment de cette manifestation en remerciant chaque personne présente pour son soutien a supplié les ravisseurs de son mari de le libérer en toute sécurité. Son allocution a été suivie avec beaucoup d’attention, et ses mots ont touché le coeur de plusieurs personnes présentes, en larmes.

Depuis le 13 février, on est toujours sans nouvel du pasteur et son épouse est à nouveau intervenue le 19 mars pour remercier pour le soutien en faveur de son époux. Le Borneopost rapporte les paroles qu’elle a prononcé :

« Mon mari est absent de ma vie depuis 35 jours maintenant. C’est la première fois depuis que nous nous sommes mariés que j’ai été aussi longtemps sans sa compagnie, sans ses conseils, sans son amour, sans son aide. Ce soir, alors que je suis ici, je ne peux pas m’empêcher de me demander comment il considérerait tout ce soutien et ce souci de tant de gens, de toutes les races et de toutes les religions. »

Elle est ensuite revenue, selon theborneopost, sur l’origine modeste du pasteur, mais aussi sur sa volonté à aider les plus pauvres :

« Les racines de la foi de Raymond s’appuie sur un Dieu aimant les humbles, les faibles et les pauvres. C’est ce qui l’a motivé comme homme de foi.Il n’a pas choisi les personnes qu’il aidait. Il a fondé Harapan Komuniti comme une entreprise à but non lucratif qui a soutenu cette position inconditionnelle de ne pas discriminer quiconque, à savoir qui devrait ou ne devrait pas recevoir d’assistance et de soutien. »

Elle témoigne ensuite que l’enlèvement du pasteur Raymond Koh est sans précédent dans le pays et combien elle désire savoir ce qu’il est devenu.

« Oui, je veux savoir où est mon mari. Je veux savoir s’il est vivant ou non.Je veux savoir qui en est responsable.Je veux savoir pourquoi il est si difficile d’identifier et d’appréhender les responsables.Oui, nous voulons des réponses. Oui, nous appelons à la justice. Oui, nous sommes frustrés par 35 jours de silence. » a-t-elle encore déclaré sur le site web du borneopost. »

Malgré la douleur, elle a enfin exhorté à ne pas succomber au désespoir et à la haine :

« Ne succombons pas au désespoir et à la haine. Si cela se produit, à quel point sommes-nous différents de ces ravisseurs qui ont kidnappé mon mari ?  » a-t-elle encore affirmé au micro du journal local malaisien.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.