Chrétiens d'Orient

Des chrétiens attaqués par des extrémistes protégés par Dieu

  | 

Des extrémistes musulmans ont attaqué aujourd’hui le pasteur et les croyants d’une église de l’organisation souterraine Bibles for Mideast en Afrique Centrale. Le toit de l’église a été arraché, mais un nuage s’est formé au dessus des croyants, les protégeant d’une pluie de grêle qui tombaient sur les assaillants comme des pierres, les jetant dans le désarroi.

Il y a peu de temps, Bibles for Mideast (Bibles pour le Moyen-Orient) avait invité tous les membres de ses églises affiliées à participer, du 13 mars au 2 avril 2017, à 21 jours de jeune et de prière. C’est dans le cadre de cette action que les membre de l’église dirigée par le pasteur Musthafa, qui coordonne également les actions de Bibles for Mideat en Afrique centrale, ont été attaqués.

Alors que 40 chrétiens, pour la majorité d’entre eux d’origine musulmane, étaient en train de prier, des croyants venus des environs sont également venus se joindre à cette église pour ce temps de prière. Non loin de là, les musulmans locaux surveillaient attentivement leurs allées et venus, quand des dirigeants musulmans enragés ont rassemblé une foule de 25 à 30 personnes pour attaquer cette assemblée.

C’est en criant « Allahu Akbar » que les assaillants sont entrés de force dans la salle de prière, détruisant tout ce qu’ils trouvaient sur leur passage et arrachant le toit de l’église. Alors qu’un extrémiste poignardait le cou du pasteur Musthafa avec une grande épée, le pasteur Musthafa a sentit tout aussi soudainement une personne invisible le protéger de la lame. La « personne invisible » se révèlera être un grand ange guerrier. Face à cela, l’attaquant, incapable de reprendre son sang froid et de poursuivre son but, finit par se blesser par sa propre épée. Les extrémistes, qui étaient devenus livides, n’ont pas fait marche arrière pour autant, mais ont commencé à battre les croyants.

De fortes pluies et des vents violents se sont alors formés inopinément avec du tonnerre et de la foudre, tourbillonnant autour de l’église et des environs. Alors que de grosses gouttes de pluie tombaient sur les assaillants comme des pierres, les jetant dans le désarroi, les croyants restèrent secs et protégés contre l’averse.

Tous ont alors pris conscience que le grand nuage qui surplombait l’église protégeait les croyants de la pluie. Soudain, les croyants ont vu le Seigneur Jésus dans la nuée, et sont tombés à genoux devant Lui en s’écriant de toutes leurs forces : « alléluia ».

Voyant les chrétiens louer à l’abri du déluge sous ce qui semblait être le même nuage qui déversait une pluie douloureuse sur eux, les attaquants ont tenté de se mettre en sûreté du côté des croyants. Mais maintenant, d’énormes grêlons tombèrent du nuage sur eux, qui étaient plus douloureux encore que la pluie. Tentant de s’échapper, leurs jambes, recouvertes de boue, rendirent difficile la marche. Ils parvinrent cependant à partir.

Quelques minutes seulement après leur départ, la pluie s’est arrêtée et le nuage a disparu. Les croyants ne cessèrent alors de louer et de remercier le Seigneur pour sa protection contre la persécution qu’ils avaient vu de leurs propres yeux dans ce nuage étonnant.

Alors que la prière et le jeûne devait finir à deux heures cette après-midi là, à 16 heures, les chrétiens étaient toujours encore assis dans les ruines de l’église en adorant le Sauveur ressuscité.

Autre miracle et preuve de l’action puissante de Dieu en faveur de ses enfants, le fait que la pluie était tombée seulement dans les environs immédiats de l’église, et pas dans d’autres endroits à quelques kilomètres seulement de là…

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.