Chrétiens

L’Eglise de Dieu en France change de nom

  | 

L’Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France, a décidé de se constituer en union d’églises lors de l’Assemblée Générale extraordinaire qui s’est tenue à Troyes le 25 février dernier (Voir les photos prises par l’équipe médias du Journal Chrétien).

A l’issue de l’Assemblée Générale extraordinaire organisée samedi 25 février à Troyes, dans l’Aube, l’Eglise de Dieu en France s’est dotée d’un nouveau nom pour devenir l’Union de l’Eglise de Dieu en France. Et le choix s’est porté à la majorité des membres présents ou représentés.

Le pasteur Pierre Kombrza préside l’Assemblée Générale extraordinaire qui se prononce sur le changement de nom de l’Eglise de Dieu en France. Crédit photo: Equipe médias du Journal Chrétien

Cette assemblée a été présidée par le pasteur Pierre Kombrza en sa qualité de Président du Conseil d’administration de l’Eglise de Dieu en France.

Avant ce changement, l’ensemble des églises locales étaient regroupées dans une association unique portant la dénomination « Eglise de Dieu en France », ce qui constituait un risque comme l’explique le pasteur Pierre Kombrza.

« Une seule association présente un risque pour toutes les églises car si une église ne respecte pas la législation et se met hors la loi, c’est toute l’association qui est menacée. »

En plus, la gestion comptable d’une association unique s’est avérée lourde du fait qu’elle demandait un travail de consolidation et de vérification très important ainsi qu’une vérification des comptes par un commissaire aux comptes.

Les membres de l’Union de l’Eglise de Dieu en France réunis en assemblée générale le 25 février à Troyes. Crédit photo : Equipe médias du Journal Chrétien

Afin de permettre aux églises de pouvoir gérer localement le développement de leurs projets sans avoir à attendre la validation d’un conseil d’administration nationale, l’Assemblée Générale extraordinaire a validé l’organisation en Union d’églises. L’Union d’églises donne une plus grande autonomie de fonctionnement tout en imposant une organisation type et un mode de fonctionnement type définis dans les statuts et le règlement intérieur.

Avant ce changement, les églises locales affiliées à l’Eglise de Dieu en France n’étaient pas déclarées comme entités juridiques. Elles vont maintenant se constituer en associations cultuelles déclarées, avec un président (le pasteur local) et un conseil d’administration.

Le pasteur Christian Merlo, qui a respectivement occupé les postes de Président et de Surveillant national, devient le premier Président de l’Union de l’Eglise de Dieu en France.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.