Actualité chrétienne

A cause de leur foi, des chrétiens d’Asie empêchés de se fournir en eau

  | 

A cause de leur foi, les habitants d’un village en Asie ont interdit à Gafur et Dishita, un couple de chrétiens, de puiser l’eau dans la communauté locale, les obligeant à faire des kilomètres à pied pour pouvoir boire et se nourrir, laver les vêtements ou encore prendre des douches.

C’est alors que leur fils était gravement malade que Gafur et Dishita ont demandé à un pasteur en visite dans leur village de prier pour eux. Dieu a répondu d’une manière merveilleuse et a totalement guéri le jeune garçon. Ce miracle a conduit les parents reconnaissants à mettre leur confiance en Jésus. Mais, lorsque cette famille a commencé à prendre part aux activités de l’église, les villageois se sont opposés à eux et aux autres croyants.

Ils ont commencé à ne plus leur parler, à ne plus les inviter à participer à la vie sociale puis leur ont interdit de tirer de l’eau dans le village. Les chrétiens n’avaient alors d’autres choix que de marcher 3 kilomètres jusqu’à une pompe à main installée dans les locaux du gouvernement, de prélever l’eau et de revenir dans leurs maisons en parcourant les 3 kilomètres retour en transportant l’eau dans de grands pots chaque jour.

Pendant sept ans, Gafur et Dishita ont ainsi marché 6 kilomètres chaque jour, et ont ainsi parcouru un total de près de 17702 kilomètres seulement pour chercher de l’eau.

Pendant cette longue période, le couple chrétien a ainsi marché pour chercher suffisamment d’eau pour boire, pour prendre des bains, cuisiner, laver la vaisselle et les vêtements pour les 7 membres de la famille.
Pourtant, en dépit de toutes ces épreuves, Gafour, Dishita et les croyants dans ce village sont restés fidèles au Seigneur et lui ont fait confiance pour répondre à leurs besoins, allant à la source qu’est Jésus.

Et Dieu a fait un miracle et permis la construction d’une réserve d’eau appelée « Jesus Well » (le puits de Jésus) En janvier 2016, grâce à la générosité de Gospel for Asia, une organisation humanitaire internationale, un puits a été foré dans ce village pour les chrétiens. Toutes les autres personnes de leur communauté ont été invitées à l’utiliser.

Lorsque les croyants ont librement partagé leur eau potable avec les villageois, l’attitude des habitants a changé. Maintenant les villageois parlent avec les croyants et sont intéressés d’entendre parler de l’amour de Dieu. Certains demandent même des prières et des réunions de prière à domicile.

La lutte pour l’accès à l’eau potable de ce groupe de chrétiens est partagée par des millions de pauvres, en particulier les dalits («intouchables»). Souvent à cause de l’extrême pauvreté, de la discrimination ou de la sécheresse, leurs seules sources d’eau sont polluées, et ressemblent à des étangs stagnants. Ils n’ont d’autre choix que d’utiliser cette eau sale et contagieuse pour boire, combler tous les autres besoins humains, ainsi que pour arroser et nettoyer leur bétail. A cause de cela, beaucoup de personnes souffrent de maladie, et beaucoup d’enfants meurent.

Il est possible de changer cela et Gospel for Asia travaille activement pour offrir à des milliers de communauté des filtres à eau « BioSand » et des puits « Jesus Well » cette année et permettre l’accès à de l’eau potable.

A travers ces actions de terrain, l’organisation humanitaire veut rappeler à tous l’amour et le soin de leur Père céleste. Sur les puits « Jesus Well », on peut même lire une inscription qui dit : « Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif ; mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. » (Jean 4 v 13 – 14).

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.