Chrétiens

Libération de Petr Jasek, un humanitaire chrétien détenu au Soudan

  | 

Le président soudanais Omar el-Béchir vient de gracier Petr Jasek, un travailleurs humanitaire chrétien qui avait été condamné à 24 ans de prison au Soudan. Sa libération survient après la visite du ministre tchèque Lubomir Zaoralek à Khartoum ce dimanche.

Accusé d’espionnage et de guerre contre l’État soudanais, de « diffusion de fausses nouvelles visant à ternir l’image du Soudan », d’incitation à des conflits entre les communautés, de photographies de certaines zones et équipements militaires et d’entrée illégale au Soudan, Petr Jasez, 53 ans avait été condamné à la prison à vie (selon son avocat) le 29 janvier dernier par un tribunal de Khartoum.

Il encourait 24 ans de prison  et devait verser une somme de 16 000 dollars (100 000 livres soudanaises) pour avoir travaillé sans permis dans une organisation non gouvernementale au Soudan.

Selon les médias tchèque, Petr Jasek, membre de la petite église protestante Cirkev Bratrska, avait voyagé au Soudan pour soutenir les chrétiens locaux.

Sa libération a été annoncée dimanche par le ministre soudanais des Affaires étrangères Ibrahim Ghandour en présence de son homologue tchèque Lubomir Zaoralek en visite à Karthoum lors d’une conférence de presse. Au cours de cette rencontre, l’homme politique a déclaré que le président soudanais avait ordonné la remise en liberté de l’humanitaire chrétien.

« Le président Bashir a pardonné le national tchèque Petr Jasek en raison des bonnes relations entre le Soudan et la République tchèque » a affirmé Ibrahim Ghandour.

Selon le ministre des Affaires étrangères, Petr Jasek devait être remis dimanche à Zaoralek :

« M. Jasek accompagnera le ministre tchèque des Affaires étrangères dans sa patrie ».

Deux chrétiens soudanais condamnés à 12 ans de prison en même temps que Petr Jasek, le pasteur Hassan Abdelrahim Tawor et Abdulmonem Abdumawla du Darfour sont toujours détenus.

La Rédaction

L'équipe du Journal Chrétien est composée des journalistes, pasteurs, théologiens et intellectuels chrétiens.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.