Images chrétiennes

« C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis » (Galates 5:1)

  | 

Christ nous a affranchis de l’esclavage de Satan, de la servitude et de la malédiction de la Loi, de la culpabilité et de la condamnation éternelle , et de la crainte de la mort. Il nous a placés dans la liberté de fils devant leur Père, pour servir le Dieu vivant dans sa présence. Le chrétien est celui qui a été libéré, il n’appartient plus au diable mais à Jésus Christ, le Fils de Dieu qui a payé par son sang le prix du rachat. La Parole de Dieu affirme: “Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres” (Jean 8: 36).

« C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. » (Galates 5:1)

Nous aspirons tous à la liberté. Mais qu’est-ce que la liberté? Est-ce une absence totale de contraintes, comme on le pense souvent? Est-ce le fait de pouvoir faire ce qu’on veut?

L’état de l’homme devant Dieu est donc celui de pécheur, car « tous ont péché » (Romains 3: 23). L’homme est esclave du péché; il sert Satan; il est rebelle aux lois de Dieu et les enfreint; il a peur de la mort; il ne connaît rien de la sainte présence de Dieu et il tremble en entendant parler du retour du Seigneur venant du ciel. Nous sommes tous ainsi par nature. Ceux qui se livrent sans restriction à leurs penchants finissent souvent seuls et malheureux. Ils se croyaient libres mais ils doivent apprendre que dès leur naissance ils sont esclaves du péché et incapables de se délivrer eux-mêmes. Nous ne sommes pas tous sous l’emprise de l’alcool, de la drogue, de l’argent, du jeu, du sexe ou d’autres addictions. Mais voilà ce que dit Jésus, et qui s’applique à chacun de nous: “Ce qui sort de l’homme, voilà ce qui souille l’homme; car c’est du dedans, du cœur des hommes, que sortent mauvaises pensées, fornications, vols, meurtres, adultères, cupidité, méchancetés, fraude, impudicité, œil méchant, injures, orgueil, folie” (Marc 7: 20-22). C’est dans notre cœur même qu’est la source du mal que nous faisons, quel qu’il soit.

Dieu nous a vus dans cet état de chute et son cœur rempli de compassion a été ému envers nous. Dieu a envoyé son propre Fils, sachant qu’il était le seul moyen de salut pour racheter l’homme pécheur, l’amener à lui dans la liberté et le bénir. Il est venu « en ressemblance de chair de péché » (Romains 8: 3) pour expier le péché par sa mort sur la croix. « Dieu, qui est riche en miséricorde » (Éphésiens 2: 4), n’a pas refusé de nous donner ce qu’il avait de plus cher. « Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3: 16). C’est ainsi que Christ est descendu dans ce monde où il a été l’homme de douleurs, allant jusqu’à la mort de la croix, pour élever l’homme pécheur jusque dans les hauteurs de la gloire éternelle.

Seul Jésus Christ, tenté lui aussi par le diable, a démontré son absolue perfection, en le repoussant par la parole de Dieu (Luc 4: 2-13). Jésus, dans sa vie, par son exemple, a montré ce qu’était la vraie liberté. Il trouvait sa joie à faire le bien en accomplissant ce qui plaît à Dieu. Mais sa vie sainte et pure ne pouvait pas délivrer l’homme de la servitude du péché. Pour nous libérer, Jésus a dû laisser sa vie. Le prix payé pour nous délivrer, ce sont les souffrances expiatoires qu’il a subies de la part de Dieu pour nos fautes. Jésus est notre grand libérateur! Plaçons notre confiance en lui. “Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres” (Jean 8: 36).

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.