Images chrétiennes

« Ta parole est une lampe à mes pieds… » (Psaume 119:105)

  | 

Sans lumière, nous perdons vite notre chemin et nous pouvons nous retrouver piégés dans une impasse. Comment discerner le bon chemin dans ce monde des ténèbres ? Le psalmiste nous exhorte à nous appuyer sur la Parole de Dieu, en ayant confiance que Dieu nous mènera à bon port.

« Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier » (Psaume 119:105).

Dans la Bible, la lampe symbolisait la vie (Proverbes 24 :20), la joie, la prospérité et la direction à suivre (2 Samuel 22 :29 ; Psaumes 119 :105).

Le Psaume 119 ne parle pas d’un panneau indicateur au bord du chemin. Il présente la Parole de Dieu comme une lampe que l’on prend avec soi et qu’on oriente de manière à éclairer la réalité que nous rencontrons. De cette manière, les contours et les lignes de la réalité nous apparaîtront dans leur vérité, sans effet trompeur. La Bible est à utiliser comme une sonde, un outil à l’aide duquel comprendre et explorer la complexité de notre vie.

Notre attitude au moment d’ouvrir la Bible devrait être identique à celle du psalmiste qui s’attendait à ce que Dieu lui parle à travers sa Parole, tout en étant prédisposés à obéir à la Parole de Dieu, quoi qu’on y trouve.

Évitons de prendre la Parole de Dieu comme la nourriture pour le dimanche. Nous devons la méditer quotidiennement. « Je devance les veilles et j’ouvre les yeux, pour méditer ta parole », déclare le psalmiste (Psaume 119:148).

Apprenons à nous arrêter pour peser la signification de ce que nous vivons à la lumière des Saintes Écritures. Efforçons-nous d’appliquer les principes de la Parole de Dieu à notre vie de tous les jours, en laissant la Parole de Dieu répandre sa lumière sur notre sentier.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.