Actualité chrétienne

Un officier se convertit suite au témoignage de 4 chrétiens en prison

  | 

Deux pasteurs et deux autres croyants appartenant au ministère de « Bibles for Mideast » (Bibles pour le Moyen-Orient ont été miraculeusement protégés et libérés d’une prison secrète au Moyen-Orient après la prière et le jeune de nombreux chrétiens dans le monde.

Le ministère souterrain « Bibles for Mideast », après avoir appelé les croyants à la prière pour deux pasteurs et de deux autres chrétiens enfermés dans une prison secrète vient d’annoncer qu’ils avaient été libérés et remercient tous ceux qui ont prié et jeûné pour eux et Dieu d’avoir agit de façon merveilleuse :

« Gloire au Seigneur Jésus-Christ. Louez Son Saint Nom. Il vit et règne. Nous louons et remercions ses dons innombrables. »

Retour sur l’histoire de l’arrestation des pasteur Irshad * et Munvar * et des deux autres croyants Farooq * et Riyas *.

La police est entrée par la force dans la salle des pasteurs la semaine dernière alors qu’ils priaient et donnaient une étude biblique. Les deux croyants étaient des musulmans locaux qui s’étaient convertis, fréquentant les cultes dans l’église de maison souterraine depuis les deux derniers mois et qui se préparaient pour le baptême. La police les a brutalement battu, les a arrêté et les a tous emmené au tribunal de la charia pour y être jugé.

Pastor Irshad raconte leur arrestation :

« La police nous a amené à la cour religieuse (charia). Nous avons été accusés de blasphème contre le prophète et de tromper les musulmans dans une fausse religion. La Cour a ordonné l’emprisonnement et nous avons été emmenés dans une prison secrète gérée par la police secrète. »

Il rapporte ensuite que les deux premiers jours, les chrétiens ont été torturés et persécutés par les gardiens de prison. Leurs mains étaient attachées à travers le trou laissé par une barre d’acier. Les gardiens se sont levés et les ont battu. Les quatre croyants n’avaient le droit qu’à un seul pain pour une journée, mais rapporte le pasteur Irshad, jamais ils n’avaient pensé à sortir de la prison. Ils s’attendaient cependant à la condamnation à la peine de mort :

« Nous avons demandé à notre Seigneur, où es-tu ? », explique le pasteur Irshad. « Pourquoi ne viens-tu pas nous sauver ? Nous avons prié : ‘Si nous avons commis un péché et des iniquités, pardonnes-nous, purifies-nous par Ton précieux sang et sauves-nous de cette situation’. Et nous avons continué à répéter : ‘Le  sang de Jésus est notre victoire’. Nous avons imaginé les souffrances de notre Seigneur et cela nous a donné le réconfort et la paix. »

Le pasteur Irshad explique qu’après cette prière, le troisième jour, un officier de haut rang a visité la prison et les rencontré. Il a demandé aux gardiens de défaire les mains, mais les quatre chrétiens étaient incapables de rester debout. L’officier lui-même a massé leurs dos avec une lotion pour les soulager, et a ordonné aux gardiens de leurs donner de la nourriture bonne et suffisante. Puis il s’est rendu dans son bureau.

« Nous pensions qu’il avait pris la décision de nous condamner à mort et c’est pourquoi il nous traitait comme ça. »

L’officier est revenu seul vers les quatre chrétiens enfermés de nuit et s’est assis sur le plancher avec eux. Il leur a alors tenu les mains et leur a demandé de prier pour lui. Avec crainte, les deux pasteurs et les nouveaux convertis le regardèrent dans les yeux et l’officier leur avoua qu’il avait rêvé de Jésus la semaine précédente.

Dans ce rêve, il voyait Jésus assis sur un trône, un étonnant globe de lumière tournant autour de Lui. Des millions d’anges obéissaient à ses ordres. Des grandes et des petites étoiles entouraient le globe. Jésus leva les mains et montra les marques des clous de ses mains. Le sang s’en échappait. Le lendemain et le troisième jour, il a eu le même rêve. Il a commencé à penser à Jésus-Christ et a essayé d’en savoir plus sur lui à partir d’Internet.

Il a encore eu un autre rêve trois jours après. Jésus est apparu devant lui et lui a dit: «Mes enfants sont torturés dans ta prison. Je te les laisse. Mes enfants sont la prunelle de mes yeux « .

Interpellé par ce rêve, l’officier a rapidement annulé tous ses autres programmes pour atteindre la prison où étaient détenus les deux pasteurs et les nouveaux croyants. Pendant trois jours, il est resté à la prison et a passé la majeure partie de son temps avec les chrétiens pour prier et en apprendre plus sur Jésus et la Bible. Il a accepté le Seigneur Jésus-Christ comme son Sauveur et Seigneur personnel.

A chaque fois qu’il venait en prison, explique le pasteur Irshad, il demandait aux gardiens de s’en aller, au point que ces derniers ont fini par penser qu’il faisait partie de sa famille. Après cela, les gardiens eux-même les ont traité avec douceur en déclarant être désolé pour le mal qu’ils avaient fait.

L’officier devenu chrétien a ensuite tout fait pour obtenir la libération des quatre prévenus, ce qui s’est produit deux jours plus tard.

Après avoir été libéré de la prison, l’officier les a emmené dans son chalet et les a accueilli avec bienveillance.

Les quatre chrétiens libérés ont prié avec lui, et il a demandé le baptême. Il a déclaré :

« Je crois en Jésus-Christ qui a été crucifié et est mort pour moi sur la croix du Calvaire et ressuscité d’entre les morts. Je le crois comme mon Sauveur et Seigneur de tout mon coeur et de toute mon âme ».

L’officier a alors été baptisé, en même temps que Farooq et Rivas. Il a ensuite pris sa voiture pour les raccompagner chez eux tout en les exhortant en ces termes :

« Continuez votre grande oeuvre pour le Seigneur. Mais vous devez être prudent. La voie du ministère doit être très très secrète. Parce que les autorités au pouvoir, les autorités religieuses, les tribunaux et la police ne vous accepteront pas, ni vos œuvres. Mais le Royaume de Dieu est proche et nous avons une merveilleuse éternité ».

« En vérité, rapporte le pasteur Irshad, nous n’étions pas du tout inquiets […] Pendant toute cette période, nous avons senti sa présence et son  réconfort. Il est avec nous. Notre Seigneur a dit: Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde. (jean 16 v 33)

La Rédaction

L'équipe du Journal Chrétien est composée des journalistes, pasteurs, théologiens et intellectuels chrétiens.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.