Chrétiens de Chine

Deux Américains condamnent l’emprisonnement du pasteur Yang Hua

Chrétiens de Chine
  • Jan 16
  • 0

Le Représentant des États-Unis Chris Smith et le Sénateur Marco Rubio ont publié une déclaration dénonçant la condamnation à 2 ans et demi de prison du pasteur chinois Yang Hua.

Chris Smith et Marco Rubio, respectivement président et co-président de la Commission exécutive du Congrès sur la Chine, ont exprimé leur inquiétude au sujet de la dureté de la peine de prison infligée au pasteur Yang Huaqui qui a été jugé pour divulgation de secrets d’État.

Dans cette lettre, relayée par China Aid qui s’associe à Chris Smith et Marco Rubio pour condamner le traitement de Yang Hua et de nombreux autres chrétiens en Chine, on peut lire :

 “La dure sentence infligée au pasteur Yang Hua (Li Guozhi) est une autre et triste démonstration des efforts de la Chine pour supprimer et contrôler l’activité religieuse indépendante. À un moment où la Chine est confrontée à d’énormes défis sociaux et économiques, le fait de piétiner les droits les plus fondamentaux des croyants ostracise des centaines de millions de citoyens chinois pacifiques et productifs. Nous savons que les pays qui protègent la liberté de religion jouissent d’une plus grande liberté économique, d’une plus grande autonomisation des femmes, d’une plus grande stabilité politique et d’une moindre violence liée à la religion et au terrorisme. Compte tenu de la croissance persistante de la croyance religieuse en Chine, on ne sait pas pourquoi, à part une peur irraisonnée et une orthodoxie idéologique obstinée, des approches moins contreproductives ne sont pas envisagées. Pasteur Yang Hua, et les autres leaders chrétiens de l’Église Living Stone, devraient être libérés immédiatement et inconditionnellement. “

Le 9 décembre 2015, le pasteur Yang Hua avait été placé en garde à vue par la police qui l’a soumis à deux périodes de cinq jours de détention administrative successive pour “crime d’entrave à la justice” et “rassemblement d’une foule pour troubler l’ordre public” parce qu’il avait tenté d’empêcher les autorités de confisquer un disque dur de l’église.

Quand sa femme est venue le chercher le 20 décembre 2015, elle a constaté que les forces de l’ordre l’obligeait à porter un capuchon noir avant d’être conduit dans un véhicule sans permis. À la suite d’une enquête, elle a appris que son accusation avait été changée en «possession illégale de secrets d’État» et qu’il était transféré en détention criminelle.Le 22 janvier 2016,  Yang Hua a été officiellement arrêté pour  divulgation  des secrets d’État”.

Le pasteur Yang Hua a ensuite été menacé ainsi que sa famille pour le forcer à avouer. Malgré le procès intenté par les avocats de la défense contre les poursuites et la demande que le procès n’ait pas lieu et soit retiré à l’accusation, l’affaire s’est poursuivi.

En outre, le gouvernement a autorisé le tribunal de district de Nanming, qui pourrait avoir des connexions avec un centre géré par l’État qui se consacre à persécuter l’église Huoshi dont Yang Hua à continuer les poursuites.

“Je suis profondément troublé par la répression des dirigeants chrétiens associés à Living Stone Church, y compris le pasteur chinois Yang Hua (Li Guozhi). Ces croyants ne désirent rien d’autre que de vivre pacifiquement leur foi, mais le gouvernement chinois les traite comme des ennemis de l’État en les privant de leurs droits les plus fondamentaux.”

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.