Chrétiens de Chine

Arrestation de Gu Yuese, un pasteur de l’église enregistrée en Chine

  | 

Le pasteur Gu « Joseph » Yuese qui dirigeait la plus grande église protestante officiellement reconnue par le gouvernement chinois a été arrêté avant Noël par le bureau local de sécurité publique de la province du Zhejiang. Sa famille a reçu, le 7 janvier dernier, un avis annonçant qu’il avait été emprisonné pour « détournement de fonds ».

Le 7 janvier dernier, la famille du pasteur chinois Gu « Joseph » Yuese recevait un avis d’arrestation du Bureau de la sécurité publique de la ville d’Hangzhou formulé en ces termes :

« Aux membres de la famille de Joseph Gu : avec l’approbation de la Cour populaire du district de Jianggan de Hangzhou, notre bureau a arrêté le 7 janvier 2017, à 17 heures, Gu Yuese qui est soupçonné de «détournement de fonds». Il est actuellement emprisonné au centre de détention municipal de Hangzhou. »

Selon China Aid qui a relayé cette information, il y aurait une possibilité que le gouvernement chinois tente d’engager des poursuites à l’encontre de ce pasteur.

Depuis la révolution culturelle, le pasteur Gu « Joseph » Yuese est le plus haut fonctionnaire chrétien à être ciblé par une arrestation. Il a en effet occupé plusieurs postes hauts placés dans son pays. Il a notamment occupé la place d’ancien président du Conseil chrétien chinois de la ville de Hangzhou, une branche locale du Conseil chrétien chinois, qui constitue avec le « mouvement patriotique des trois autonomies » les deux instances chrétiennes reconnues en Chine. Il a également été membre du Comité permanent du Conseil national chrétien de Chine avant d’être retiré de ces deux postes.

Le 18 janvier 2016, il a également été évincé de son poste de pasteur principal de l’Église Chongyi, la plus grande Église enregistrée de Chine.

Dans un document intitulé «Avis concernant le remplacement du pasteur principal de l’église Chongyi de Hangzhou», le TSPM local et la CCC ont allégué que le remplacement de Gu les aiderait à mieux gérer les églises officielles, à améliorer leurs relations avec le gouvernement provincial et à permettre une meilleure circulation des chrétiens qui sont en charge des églises.

Beaucoup de chrétiens soupçonnent cependant que les raisons de l’éviction du pasteur Gu Yuese sont ailleurs. Le pasteur « Joseph » s’était en effet opposé à la campagne de démolition des croix des églises, ce qui pourrait avoir un lien avec son licenciement.

Placé sous « surveillance résidentielle dans un endroit désigné » encore connu sous le terme de « prison noire » le 28 janvier 2016 par les fonctionnaires de l’État, China Aid a appris deux jours plus tard qu’il était accusé du « détournement de 10 millions de yuans (1,6 dollars). Il a finalement été libéré sous caution fin mars 2016 et détenu en résidence surveillée.

China Aid dénonce les abus, tels que ceux vécus par Gu « Joseph » Yuese, afin de rester solidaire avec les chrétiens persécutés et de promouvoir la liberté religieuse.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.