Actualité chrétienne

Un vent de réveil souffle parmi les chrétiens des églises enregistrées en Chine

  | 

Un vent de réveil est en train de souffler sur les chrétiens des églises gouvernementales contrôlées par les communistes. Malgré la persécution, malgré le contrôle stricte exercé par les autorités, Dieu se manifeste puissamment dans certaines parties de ce pays.

Ces faits sont relatés par CBN News qui a eu l’occasion d’obtenir certaines images exclusives et inédites de l’intérieur des églises enregistrées en Chine.

Un jeudi soir, dans une église gouvernementale contrôlée par les communistes au sud-est de la Chine, des dizaines d’hommes et de femmes dansent, agitent des drapeaux, soufflent dans des shofars, chantent et adorent Dieu. Cette église, connue sous le nom d’église Three-self est pourtant bien une communauté contrôlée par l’État, comme le rapporte Duan Huilai à CBN News :

« Des changements révolutionnaires se produisent. «Dieu agit d’une manière puissante à l’intérieur de ces églises. »

Duan Huilai et son épouse ont assisté à la naissance de ce mouvement. Tous deux évangélistes, ils ont parcouru pendant plusieurs années la campagne chinoise afin de saisir le mouvement du Saint-Esprit dans les églises enregistrées (Three-Self Patriotic Movement – Mouvement patriotique des trois autonomies)

« Le plus étonnant est que le Seigneur est en train de permettre que des personnes qui aiment Dieu se lèvent dans ces églises, tant des frères que des soeurs qui aiment profondément Dieu et veulent le servir », a déclaré le pasteur Duan.

Selon le témoignage du pasteur Duan, ce qui se passe aujourd’hui dans les églises gouvernementales à Pékin et dans d’autres parties de la Chine est tout à fait remarquable par rapport aux 30 dernières années.

« Tous les sermons que le pasteur prêchait à l’époque devaient être contrôlés par les autorités gouvernementales. Les jeunes gens n’étaient jamais autorisés à assister au culte, de sorte que vous ne voyez que des personnes âgées, en majorité des femmes. La prédication de la puissance du Saint-Esprit était interdite. On ne pouvait pas parler de la fin des temps ni prêcher sur la repentance. »

Il rajoute que de nombreux autres sujets étaient interdit :

« Il était hors de question d’aborder des sujets traitant de la guérison, des miracles, des signes et des merveilles de Dieu. Plus maintenant. Aujourd’hui, les gens ont accepté ces sujets » a déclaré M. Duan.

Deux types principales d’églises existent en Chine : celles qui sont enregistrées et celles qui ne le sont pas. Les communautés qui sont enregistrées, également connues sous le nom d’églises des trois autonomies appartenant au Mouvement patriotique des trois autonomies sont approuvées par les gouvernement.

Les églises non enregistrées, parfois appelées églises souterraines ou de maison, qui fonctionnent en dehors du contrôle du gouvernement  ont fait, pendant des décennies, l’objet de persécutions intenses. Malgré cette persécution, l’Église non enregistrée a connu une grande croissance.

En revanche, les églises des trois autonomies n’ont jamais connu ce genre de croissance explosive jusqu’à il y a peu de temps.

« Maintenant, il y a de grands réveils qui se produisent dans les églises enregistrées », a déclaré Zhao Xiao à CBN News.

Zhao Xiao est un des plus grands experts de la Chine sur le christianisme. Ancien membre du parti communiste, il s’est converti après avoir lu la Bible.

« Si vous allez à l’église de Haidian, vous devez attendre derrière une file d’attente de plus de 100 mètres avant d’entrer dans la salle de culte.  À Shenzhen, 500 personnes en moyenne sont baptisées chaque dimanche ! » a t-il encore témoigné.

Les règles interdisant aux jeunes de moins de 18 ans d’assister au culte ont été relâchées ces dernières années dans les églises enregistrées, comme l’explique Zhao Xhiao :

« Il y a une proportion croissante (de jeunes) dans les églises maintenant. Il y a plus de jeunes croyants, de professionnels, de célébrités traditionnelles, surtout dans les grandes villes qui fréquentent l’église à la différence du passé […] ».

Dans la province du Fujian, à la réunion du jeudi soir, les chrétiens se sont rassemblés pour participer à « Love Camp », un évènement organisé par l’église dans le but d’aider le croyant à grandir dans la foi et à se rapprocher de Dieu.

Sun Rengui, qui est pasteur et dirige ce camp explique que l’idée de ce rassemblement lui est venu il y a 12 ans quand le Saint-Esprit s’est manifesté alors qu’il prêchait à dans l’église enregistrée.

« Nous étions au milieu du culte, quand tout à coup, tout le monde à l’église a senti l’onction du Saint-Esprit tomber sur eux. Certains ne pouvaient pas se tenir debout, d’autres tombèrent. Certains ont eu des vertiges et ont eu des nausées. Certains ont été guéris. J’ai vu des démons chassés du corps des gens. »

Le pasteur Sun dit que son église n’a jamais connu quelque chose comme ça.

«Nous étions en train de voir quelque chose qui n’avait pas de précédent : nous n’avions aucune formation théologique dans le mouvement du Saint-Esprit. C’était tout à fait nouveau pour nous», a t-il dit.

La nouvelle se répandit rapidement, et bien que certaines personnes ont douté que c’était réel, il y même eu des conflits entre différentes personnes au sein de l’église, avec le temps, plus de personnes ont accepté la puissance du Saint-Esprit explique encore le pasteur Sun. Des dirigeants d’autres églises ont alors voulu vivre cette expérience :

« Nous étions l’une des premières églises à vivre cette expérience dans la région. Bientôt, des dirigeants d’autres églises sont venus à nous et ont été impatients de recevoir le Saint-Esprit. »

12 ans après, le pasteur Sun Rengui constate que l’oeuvre du Saint-Esprit est encore en action et transforme la vie des gens. Des groupes de maison ont commencé à naître, et plus les chrétiens assistaient aux cultes, plus les personnes allaient aussi évangéliser. Pour le pasteur Duan et son épouse, le réveil dans les églises enregistrées montre que Dieu fait quelque chose de spécial dans la nation la plus peuplée du monde.

Récemment, le pasteur Duan est allé au Shandong, au Henan et au Zheijiang. A Noël, il a visité une église enregistrée à Yuhuan et a été étonné de voir qu’il y avait 12 000 personnes. Le Dr Zhao mais aussi de nombreux autres chrétiens affirment qu’ils se sentent honorés de jouer un rôle en contribuant à aider plus de Chinois se tourner vers Jésus-Christ.

« Le nombre de chrétiens en Chine augmente rapidement. Cela signifie que le Christ commence à jouer un rôle actif dans la société chinoise et c’est bon à bien des égards « , a déclaré Zhao.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.