Chrétiens du Nigeria

Plus de 12 000 chrétiens tués et 2 000 églises détruites au Nigeria

  | 

Au moinse 12 000 chrétiens ont été tués et 2 000 maisons détruites par des islamistes au Nigeria dans les six dernières années, selon les estimations de l’agence nationale de gestion des situations d’urgence.

La violence islamiste et le terrorisme ont déjà coûté la vie à plus de 12 000 chrétiens au Nigeria, essentiellement dans le nord du pays.

Boko Haram, un groupe terroriste d’idéologie salafiste djihadiste originaire du nord-est du Nigeria, a perpétré la majeure partie des massacres. Des hommes chrétiens sont régulièrement abattus ou décapités par des combattants islamistes à Borno, Yobe etAdamawa. Gideon Obasogie, porte-parole du diocèse de Maiduguri, a indiqué que « des femmes chrétiennes ont été forcées de se marier à des terroristes » à
Madagali, une ville majoritairement chrétienne de l’Etat d’Adamawa.

Depuis un an, les chrétiens du Nigeria sont confrontés aux attaques meurtrières des éleveurs de bétail musulmans fulani. « Au cours des trois derniers mois, 808 chrétiens ont été tués, 57 autres ont été blessés, 53 villages brûlés, 1 422 maisons et 16 églises ont détruites », a déclaré l’évêque catholique nigérian Joseph Bagobiri.

La Rédaction

L'équipe du Journal Chrétien est composée des journalistes, pasteurs, théologiens et intellectuels chrétiens.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.