Chrétiens

Tendances de la persécution des chrétiens en 2017

  | 

La persécution violente des chrétiens devrait augmenter en 2017. Parmi les sujets les plus préoccupants, on trouve non seulement, dans le monde islamique, l’augmentation inquiétante des attaques par les extrémistes musulmans contre les croyants en Jésus-Christ mais également les pressions exercées par les autorités.

Les tendances de la persécution antichrétienne à la hausse en 2017

Selon le rapport annuel des tendances de la persécution édité par l’organisation Release International et révélé par The Christian Post ce premier janvier 2017, la persécution violente des chrétiens devrait augmenter en 2017, d’abord dans le monde islamique, mais pas seulement.

Certaines tendances inquiétantes sont également observées en Inde et en Chine. Alors qu’ en Inde, c’est principalement la hausse spectaculaire des attaques de militants hindous qui explique l’augmentation de la persécution, en Chine,  cette tendance trouve davantage son origine dans la pression exercée par les autorités sur les églises non enregistrées.

Le Directeur général de Release International Paul Robinson dénonce une situation qui se dégrade :

«Dans le monde entier, les chrétiens font face à un nombre croissant de persécuteurs violents, qu’il s’agisse notamment du brutal État islamique au Moyen-Orient, des militants fortement armés au Nigeria ou encore des extrémistes hindous en Inde. »

Le rapport  développe ensuite région par région et pays par pays dans le monde, là où les tendances à la persécution contre les chrétiens risquent d’être à la hausse en 2017. L’augmentation de la persécution devrait être particulièrement sensible au Moyen-Orient, en Iran, au Nigeria, au Pakistan, en Inde et en Chine signale le rapport annuel de Release International.

Les chrétiens contraints à fuir la guerre et ciblés par les extrémistes au Moyen-Orient

Au Moyen-Orient, les conflits en Syrie et en Irak continuent à forcer des dizaine de milliers de personnes, y compris des chrétiens, à fuir leurs maisons. Les églises historiques qui ont maintenues un témoignage fidèle pendant près de 2000 ans, sont aujourd’hui confrontées à la perte de la moitié de leurs membres. Certains responsables d’église mettent même en garde contre un exode massif des chrétiens vers des terres autres que celles de la période biblique.

En 2017, la crise des réfugiés dans les régions voisines devrait se poursuivre. Dans le nord de l’Irak, le Kudistan qui accueille déjà près de deux millions de personnes déplacées pourrait être la destination de nombreuses autres personnes en quête de paix.

Malgré la perte de terrain en Syrie et en Irak en 2016, l’État islamique  et ses partisans semblent continuer à cibler les chrétiens.

La répression des églises souterraines en Iran

En Iran, l’État continuera vraisemblablement à réprimer les églises souterraines. L’État cible principalement les dirigeants chrétiens qui sont arrêtés, emprisonnés et torturés.

Pour éviter les peines de prison, les chrétiens sont souvent forcés de payer de lourdes cautions, qui peuvent, ce qui n’est pas rare, avoisiner les 10 000 dollars, voire 10 fois ce montant selon un partenaire de Release International en Iran.

« La persécution en Iran est en forte augmentation, ajoute-t-il encore. »  » L’État identifie le christianisme, en particulier les églises maison, comme une menace pour la République islamique. »

Les chrétiens au Nigeria  contraints de fuir la violence

L’ampleur des attaques violentes au Nigeria est alarmante et largement sous-rapportée. Depuis 2011, le groupe islamiste Boko Haram a tué jusqu’à 15 000 personnes, dont de nombreux chrétiens, dans leur rébellion armée contre le gouvernement nigérian. Le conflit a chassé plus de deux millions de personnes de chez eux, explique Release International.

Bien que Boko Haram qui a promis allégeance à l’État islamique subissent des défaites militaires, les communautés chrétiennes dans le nord et le centre du Nigeria continuent à faire face à la violence venant principalement des bergers musulmans Fulani lourdement armés.

Ces bergers attaquent généralement les villages chrétiens la nuit. Ils tirent des coups de feu dans l’air pour chasser les gens de leurs maisons. Ils les massacrent ensuite avec des couteaux et s’emparent de leurs terres. Les dirigeants de l’église nigériane disent que la police et les militaires agissent peu pour empêcher ces atrocités.

Les armes utilisées, la collusion soupçonnée avec les autorités et l’ampleur de ces attaques suggèrent une campagne concertée pour chasser les chrétiens des États du nord du Nigeria où la charia est appliquée.

Les chrétiens pakistanais face aux accusations de blasphème et à la discrimination généralisée

Accusée de blasphème, Asia Bibi est toujours emprisonnée dans le couloir de la mort pour la sixième année consécutive. Les politiciens qui ont essayé de la défendre ou d’abroger la loi sur le blasphème ont été assassinés. Une audience en octobre a été reportée parce que 150 clercs musulmans ont émis une fatwa contre la cour.

De nombreux attentats à la bombe ont entraîné en 2016 la mort ou les blessures de centaines de chrétiens pakistanais. Un bombardement au moment de Pâques 2016 a tué 75 blessés et plus de 300 personnes. Ces attaques sont susceptibles de se poursuivre en 2017.

Les chrétiens sont confrontés à une discrimination généralisée dans le système juridique et les lois pakistanaises sur le blasphème restent ouvertes aux abus généralisés.

«Les chrétiens au Pakistan sont considérés comme des citoyens de troisième classe», a déclaré un partenaire de Release International. «En 2017, nous serons confrontés à plus de discrimination, de conversions forcées et de mariages forcés».

Les chrétiens en Inde face à la violence des fanatiques hindous

En Inde, les responsable d’église ont noté une augmentation inquiétante de la persécution violente des extrémistes hindous.

Selon la Commission de la liberté religieuse de l’Alliance évangélique de l’Inde (EFI), 134 attaques ont été enregistrées contre des chrétiens ou des églises dans la première moitié de 2016, soit un résultat annuel correspondant au total des chiffres de 2014 et 2015 combinés. Les attaques contre les chrétiens devraient continuer à augmenter en 2017.

Les chrétiens chinois face à la pression des autorités du pays

Le contrôle du gouvernement chinois sur les affaires religieuses, déjà important en 2016, devrait augmenter. Les autorités considèrent en effet que l’Église est une importation étrangère qui menace le pays. Afin de contrer le développement des églises, la politique consistera à entraver le développement des églises locales, de réduire les contacts avec les organisations extérieures.

Autre moyen de pression : accuser les chrétiens d’infractions liées à l’espionnage et à la sécurité de l’État en les traitant effectivement comme des ennemis qui sont en collusion avec des puissances étrangères.

2017, une année difficile en terme de persécution antichrétienne

Sous des régimes autoritaires, et avec l’augmentation de l’extrémisme religieux, 2017 pourrait être une année difficile pour beaucoup de chrétiens à travers le monde, explique Paul Robinson qui rajoute :

«Notre rapport sur les tendances probables de la persécution en 2017 est un appel à nous réveiller afin que les prières et le soutien pratique à notre famille persécutée atteignent un nouveau niveau.»

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.