Chrétiens persécutés

Le nombre de chrétiens augmente en Libye

  | 

En Libye, les chrétiens qui sont confrontés à de graves persécutions et à la violence des extrémistes islamistes intercèdent en faveur de leur pays et pour le développement de l’Église.

On ne parle que peu du christianisme dans ce pays, mais les chrétiens y vivent de graves persécutions, comme c’est le cas d’un responsable chrétien immigrant qui vit à l’heure même de grandes difficultés. Ces dernières années aussi, la faible minorité de chrétiens a été gravement éprouvée.

En février 2014, en effet à l’est de Benghazi, sept chrétiens coptes ont été traînés hors de leurs maisons au milieu de la nuit, exécutés par une balle dans la tête.

Autre évènement tragique qui a bouleversé les consciences : après avoir été enlevés par les forces de l’État islamique en janvier 2015, vingt-et-un chrétiens coptes ont été exécutés de façon atroce en février 2015.

A partir de ce pays, de nombreuses personnes tentent de rejoindre l’Europe. Des trafiquants profitent de cette situation pour monnayer la traversée mais dans des conditions souvent très périlleuses. Beaucoup perdent la vie lorsqu’ils sont transportés dans des bateaux clandestins qui quittent les rives de la Libye.

Malgré une augmentation de la violence contre les chrétiens, beaucoup de Libyens continuent à accepter Christ comme Sauveur et sont baptisés en secret. En 2015, on estimait que quelque 1500 chrétiens d’origine musulmane résidaient dans le pays. Ce sont eux qui endurent la persécution la plus grande.

Les protestants représentent moins de 1% de la population de la Libye. Des groupes de chrétiens pentecôtistes, qui ne sont pas officiellement approuvés par le gouvernement Libyen se retrouvent dans certaines villes comme Tripoli ou Misrata.

Le prosélytisme est interdit et contrôlé par la police secrète, la littérature religieuse strictement restreinte et la Bible en arabe libyen n’existe pas. Le gouvernement a limité le nombre de lieux de culte par dénomination chrétienne à une par ville. Les chrétiens font face à la persécution par les autorités.

Il y aurait aussi près de 60 000 chrétiens coptes, qui représentent près de 1 % de la population, et 40 000 catholiques romains.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.