Actualité chrétienne

Chine : une femme pratiquant le chamanisme voit Jésus et se convertit

  | 

Amman, une femme musulmane chinoise pratiquant le chamanisme a vu sa santé se dégrader au point de se retrouver paralysée dans son lit. Suite à un rêve dans lequel elle voit Jésus, elle commence à guérir, abandonne ses anciennes pratiques et se convertit.

Au nord-est de la Chine, il y a des milliers d’années, les habitants de cette région pratiquaient le chamanisme qui était la religion traditionnelle. Avec la croissance de l’islam dans ce pays, le syncrétisme religieux s’est développé. Amman fait partie de cette génération qui a été baignée le mélange entre la culture islamique et le chamanisme, raison pour laquelle, tout en étant musulmane, elle s’est fait une réputation comme voyante dans son village.

Semblant très proche du monde surnaturel, elle donnait des conseils sur le mariage, par exemple,ou prévenait des accidents de la circulation. Sa réputation était telle comme voyante qu’elle avait reçu de nombreuses offres financières pour ses services.

Un jour, pourtant, sa santé a commencé à décliner et elle a été hospitalisée d’urgence à l’hôpital.Malgré les examens, les médecins n’ont pourtant pas pu diagnostiquer sa maladie, et quelques temps plus tard, elle s’est retrouvée paralysée dans son lit. Bien que ce n’était pas la première fois qu’elle tombait malade, et qu’elle avait toujours réussi à guérir auparavant, cette fois-ci, Amman doutait qu’elle s’en sortirait cette fois encore.

Un jour, alors qu’elle était toujours alitée, elle eut un rêve qu’elle décrit ainsi :

« J’étais assise sur le siège arrière d’un taxi et je voyais mon frère en train de conduire la voiture. Seulement il conduisait vers une obscurité sans fin. Sur la droite, il y avait trois hommes en vêtements blancs et brillants qui se sont approchés. Ils m’ont dit qu’il était temps de prendre une décision. J’ai également vu deux hommes en noir sur la gauche qui m’ont invité à leur tour, et j’ai pensé : je préfère les vêtements blancs. J’ai choisi les hommes (en blanc) qui brillaient et étaient si lumineux qu’on ne pouvait pas voir leurs visages ».

A partir de ce jour-là, Amman a commencé à guérir. Bientôt, elle a commencé à marcher à nouveau et se disait en son cœur qu’elle avait pris la bonne décision.

« Grâce à mon rêve, je savais dans mon cœur que l’un des hommes vêtus de robes blanches était Jésus », a déclaré Amman. Je suis allée à mon placard et j’ai trouvé une Bible. Je passais le lendemain dans la lecture du Nouveau Testament « .

Amman explique alors qu’en tant que musulmane, devenir disciple de Jésus était une honte pour la famille et pour le peuple. Elle savait pourtant qu’elle devait partager son expérience avec son mari qui avait également besoin de salut. Sachant qu’elle courrait un grand risque en lui en parlant, elle se lança cependant et fût étonnée de sa réaction. Son mari avait eu un rêve semblable à elle pendant la nuit et était convaincu que Jésus était vrai et la seule solution.

La décision pour une femme musulmane de devenir disciple de Jésus est lourde de conséquence, car elle entraîne la plupart du temps la persécution. C’est aussi ce qu’Amman a vécu. Un jour, elle avait laissé ses enfants à ses parents qui les ont puni à cause de la foi d’Amman, comme elle en témoigne elle-même :

« Quand je suis revenue pour chercher mes enfants, j’ai vu des ecchymoses sur leur visage. Mon cœur se brisa. »

Malgré la persécution de sa famille, Amman continue à partager l’évangile avec les autres. Quand les personnes affluent vers elle pour obtenir des réponses spirituelles, elle donne des conseils d’une autre façon et les invite à croire en Jésus.

Beaucoup sont venus au Seigneur à cause de son témoignage et un petit groupe qui lit la Bible chaque semaine s’est formé.  Récemment, un groupe de policiers est arrivé sur le lieu de la réunion et a commencé à enquêter. Les chrétiens ont arrêté temporairement la réunion hebdomadaire et ont attendu la direction de Dieu.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.