Actualité chrétienne

Chine : les difficultés des chrétiens pour participer à la veillée de Noël

  • Dec 27
  • 0

Pour beaucoup de chrétiens chinois des églises souterraines ou des églises enregistrées de Chine, assister à la veillée de Noël a été une véritable épreuve. Si à Beijing ou encore à Shanghai a été présenté le visage d’une certaine liberté religieuse, c’est loin d’être le cas ailleurs.

Noël dans les églises catholiques “enregistrées” de Chine

Pour les chrétiens catholiques, ce sont principalement les contrôles de sécurité qui ont entraîné souvent des heures d’attente avant de pouvoir participer à la messe. C’est le cas, par exemple à Pékin, où dans les quatre églises ouvertes du centre-ville, connues sous le nom d’églises Nord, Sud-Est et Ouest que les chrétiens ont dû patienter pendant de longues heures dans des contrôles de sécurité avant de pouvoir assister au service religieux.

“Nous avons passé trois heures à faire la queue pour un contrôle de sécurité pour la messe de minuit qui a duré deux heures.” a expliqué un paroissien.

Les mesures de sécurité dans l’église de Wangfujing (église de l’est) et l’église de Xizhimen (église occidentale) étaient également drastiques, au point que des files d’attente de plus de 100 mètres pour passer les contrôles de sécurité ont été vues.

«Il y avait trop d’agents de sécurité, on pouvait en voir un presque tous les trois mètres. On ne pouvait pas emporter des bouteilles d’eau, des sacs à main ou des briquets», a déclaré Teresa Wang Delan.

Les contrôles de sécurité sont comparativement plus stricts dans l’église du Sud, car c’est la cathédrale que fréquentent de nombreux catholiques d’autres pays, y compris certains diplômates.

“Cela valait la peine car Noël ne vient qu’une fois par an. C’est un jour important pour célébrer la naissance de Jésus-Christ.” a déclaré un chinois, qui comme ces compatriotes travaille ce jour là, Noël n’étant pas un jour férié dans ce pays.

Les communautés catholiques souterraines interdites de célébration

Alors que les grandes villes comme Pékin et Shanghai font office de vitrines pour exposer la sans disant liberté religieuse en Chine, les communautés catholiques souterraines dans d’autres endroits à travers la Chine ont dû faire face à d’autres épreuves.

Dans les provinces du Hebei, du Henan et de la Mongolie intérieure, des communautés souterraines ont reçu l’interdiction de célébrer des messes la veille de Noël.

Une messe dans la ville de Nanle dans le Henan a été dissoute. Les fonctionnaires du gouvernement ont contraint le père Ma Mumin de Suiyuan à retourner dans sa ville natale de Hebei le 23 décembre, a indiqué une source locale à ucanews.com.

Dans le diocèse de Baoding de Hebei, les barrages des intersections de grandes routes menant à trois lieux de rassemblement d’églises souterraines ont empêché de nombreux catholiques de participer à la messe.
Les fonctionnaires du gouvernement ont quant à eux dû rester travailler afin qu’ils ne puissent pas mobiliser des personnes pour célébrer Noël.

About Author

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.