Chrétiens d'Orient

Le drame des chrétiens d’Orient

  | 

Les chrétiens d’Orient sont en proie à la persécution et sont parfois contraints à l’exil vers les pays occidentaux qui les ignorent. A quelques jours de Noël, 25 chrétiens coptes ont été tués en plein culte dans une église du Caire, en Égypte, où vit la plus forte communauté chrétienne d’Orient.

En Égypte, le nombre de chrétiens coptes est estimé à 8 millions de personnes, soit environ 10 % de la population égyptienne. Ils constituent la plus forte communauté chrétienne d’Orient. Mais cette communauté chrétienne est sérieuse menacée. Au moins 42 églises coptes et des dizaines de maisons appartenant à des chrétien ont été brûlées ou détruites dans les trois dernières années, selon Human Rights Watch. Le 11 décembre dernier, un attentat terroriste perpétré à l’intérieur de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul a coûté la vie à 25 personnes.

Si rien n’est fait, les chrétiens d’Orient subiront le même sort que les juifs. Prenons l’exemple de l’Irak où des juifs ont vécu pendant des milliers d’années. L’Irak actuel faisait partie du royaume de Babylone. La communauté juive y était bien connectée et avait de l’influence. En 1948 encore, quelque 130 000 juifs vivaient en Irak. Aujourd’hui, il n’y a plus de juif en Irak. Et ce déclin se constate un peu partout dans la région, quoique de façon moins marquée.

La bonne nouvelle est qu’une grande attention est actuellement prêtée au sort tragique des chrétiens d’Orient dans les pays occidentaux. Ces derniers mois, une coalition internationale a permis de libérer plusieurs villages et quartiers chrétiens d’Irak et de Syrie.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.