Chrétiens

État du Manipur : un Noël pour les chrétiens sous haute-tension

  | 

Un couvre-feu vient d’être décrété dans l’État du Manipur en Inde jusqu’au 25 décembre en raison de graves intimidations à l’égard des chrétiens. Dans ce pays où la persécution ne cesse d’augmenter, Noël sera une période sous haute-tension.

Le samedi 17 décembre, le Centre des Églises Baptistes de Banipur a été vandalisé par plusieurs assaillants qui ont déclaré :

« Personne n’est autorisée à célébrer Noël sans autorisation préalable ».

A la même période, l’église baptise de Tangbhul Imphal a également été menacée d’être brûlée si la célébration de Noël avait lieu.

Les problèmes de rejet à l’égard du christianisme, explique Portes Ouvertes International, semblent également exacerbé par le racisme qui existe entre les hindous, issus majoritairement de la tribu Meitei, et les Nagas et Manipuris, pour la plupart chrétiens.

Afin de faire face aux menaces et aux attaques contre les chrétiens, un couvre-feu a été décrété dans l’Etat du Manipur jusqu’au 25 décembre.

Suite à ces exactions, Portes Ouvertes, une organisation qui travaille au service des chrétiens persécutés dans le monde a tenu à manifester sa sincère solidarité. Elle a également souhaité attirer l’attention de l’opinion publique sur la situation des chrétiens en Inde qui ne cesse de se détériorer.

Des exactions sont en effet commises en toute impunité dans un pays qui est une démocratie. Et ce n’est pas tout. Des groupes extrémistes promettent l’éradication du christianisme d’ici 2021, et dans six Etats indiens, une législation condamne clairement les conversions au christianisme a encore dénoncé Portes Ouvertes.

La Rédaction

L'équipe du Journal Chrétien est composée des journalistes, pasteurs, théologiens et intellectuels chrétiens.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.