Chrétiens

Les chrétiens gambiens en colère contre Yaya Jammeh

  | 

Les chrétiens sont en colère contre l’ancien président gambien Yaya Jammeh pour avoir instauré un « État islamique » en Gambie. Cette décision lui a fait perdre l’élection présidentielle gambienne de 2016 remportée par l’opposant Adama Barrow, ce qui est une énorme surprise .

Yaya Jammeh, qui a dirigé la gambie (Afrique de l’Ouest) depuis 21 ans d’une main de fer, a été battu par son opposant Adama Barrow et a immédiatement reconnu sa défaite avant de faire un revirement en contestant une semaine plus tard la victoire du candidat de l’opposition, provoquant ainsi une crise politique dans son pays.

Dans ce contexte de crise post-électorale, Yaya Jammeh sollicite le soutien de la communauté chrétienne gambienne. Les chrétiens catholiques, anglicans, protestants, méthodistes, évangéliques et pentecôtistes ont répondu négativement à l’ex-président qui les avait scandalisés en proclamant l’islam comme religion d’État et la Gambie comme « un État islamique. »

Le secrétaire général du diocèse catholique de Banjul, Emile Sambu, est en colère contre Yaya Jammeh, qui « a blasphémé en indiquant que les écrits de la Bible étaient faux », allant jusqu’à « insulter les prêtres et les religieux » des églises gambiennes.

La Rédaction

L'équipe du Journal Chrétien est composée des journalistes, pasteurs, théologiens et intellectuels chrétiens.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.