Actualité chrétienne

Inde : des chrétiens brutalement battus après avoir chanté Noël

  | 

Alors que les membres d’une chorale chrétienne venaient de quitter une maison où ils chantaient Noël, ils ont brutalement été attaqués et battus par une trentaine de personnes. Plusieurs membres ont dû être hospitalisés en raison de la gravité de leurs blessures.

Comme les autres années dans le village de Tikariya, près de la ville de Banswara dans l’État du Rajasthan, des chrétiens de l’église Saint Pierre et Paul ont formé une chorale pour aller interpréter plusieurs chants de Noël dans différentes maisons de la région.

La semaine dernière, alors que 20 chrétiens dont trois religieuses, des femmes et des enfants venaient de terminer d’interpréter les cantiques dans une des maisons qu’ils devaient visiter, une trentaine de personnes armées de bâtons et de matraques les ont attendu dehors et se sont jetés sur eux alors qu’ils se dirigeaient vers les voitures garées.

Les trois religieuses, qui étaient encore dans la maison au moment de l’agression ainsi que les enfants ont été épargnés. Les autres chanteurs ont été battus violemment par les assaillants qui criaient : « Bharat Mata Ki Jai », ce qui signifie victoire à la Mère de l’Inde.

Le frère Stephen Rawat qui fait partie des personnes agressées, a déclaré à AsiaNews : « Je n’ai pas d’ennemis, j’ai été battu à cause de ma foi chrétienne. »

Il a ajouté que les extrémistes hindous, qui considèrent comme une menace pour leur culture et leur identité tout ce qui n’est pas hindou, sont probablement responsables de l’attaque.

Cette hypothèse est d’autant plus vraisemblable que la maison dans laquelle la chorale a été accueillie se situe près d’une auberge de la Rashtriya Swayamsevak Sangh, une organisation qui inculque une idéologie radicale hindoue aux jeunes.

Les blessés, dont certains avaient des blessures assez graves, ont été transportés dans un hôpital public. Actuellement, le pasteur de l’église, trois femmes et un homme restent hospitalisés pour observation et soins médicaux.

Les attaques contre les chrétiens et leurs lieux de culte continuent à augmenter dans le pays. Depuis la réélection du premier ministre Narendra Modi, qui prône un hindouisme radical, la persécution contre les chrétiens n’a jamais été aussi forte.

Alors que l’intolérance augmente et que les minorités sont constamment attaquées, le gouvernement central refuse de s’exprimer contre les atrocités, encourageant ainsi les hindous radicaux à intensifier leurs actions.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.