Actualité chrétienne

Asie Centrale : un chrétien rejeté pour sa foi apprend la joie de témoigner

  | 

L’histoire de Ravshan, un chrétien d’Asie Centrale, pourrait être celle de nombreux autres chrétiens d’origine musulmane. Ravshan savait que sa conversion au christianisme ne serait pas tolérée. Il craignait même les réactions de sa famille au cas où elle découvrait qu’il était désormais disciple de Jésus-Christ. Un séminaire allait pourtant changer ses peurs en joie de témoigner…

Méticuleusement, Ravshan replaça un à un les livres de la bibliothèque, cherchant à les ranger exactement dans l’ordre dans lequel il les avait trouvés. Intérieurement, il calcula la probabilité pour sa famille de trouver sa Bible cachée à l’arrière en se disant en lui-même : « être découvert n’est pas une option ».

Il savait en effet au fond de son cœur, qu’étant d’une famille musulmane dévouée, sa conversation au christianisme ne serait jamais acceptée. Peut-être serait-il désavoué, pire, irait-il en prison. Aussi, ses angoisses le submergèrent-ils d’autant plus qu’il n’avait aucune idée de l’intensité de la réaction de sa famille au cas où sa nouvelle foi était découverte.

Le jour tant redouté arriva pourtant et comme il l’avait imaginé, sa famille déclara :

« Si tu ne renonces pas à Christ, tu ne fais plus partie de notre famille. »

A cette réponse, Ravshan sentit les battements de son cœur s’accélérer comme si sa poitrine allait éclater. Pour clôturer le tout, son autre cousin ajouta : « il vaut mieux ne pas croire en Dieu que d’accepter ce Dieu russe ».

Aussitôt une pensée surgit du plus profond de lui-même : « comment puis-je leur répondre ? ». Ravshan pria avec l’énergie du désespoir. Jeune dans la foi, attaqué et sans défense, il ne savait quelle réponse serait la plus adaptée : « comment puis-je partager ma foi en Jésus avec ma famille ? Et s’ils me chassaient ? ».

Dieu entendit le cri de Ravshan qui montait vers lui et lui envoya une réponse totalement inattendue. Peu de jours après sa conversation avec sa famille, son pasteur, s’étant approché de lui, lui proposa en effet de l’envoyer à un séminaire de formation pour apprendre à évangéliser et à défendre sa nouvelle foi.

Ravshan pouvait à peine croire ce qu’il entendait :

« C’était comme si la réponse tombait du ciel, alors j’ai dit oui. Je savais que Jésus avait quitté l’Église en laissant la Grande Commission et j’avais besoin d’apprendre à présenter clairement les fondements de ma foi. Je ne savais tout simplement pas comment le faire. »

Le séminaire de trois jours, organisé par Open Doors International (Portes Ouvertes) rassembla 50 nouveaux croyants de la même région d’Asie centrale que Ravshan qui étaient enthousiastes à l’idée d’en apprendre plus sur leur nouvelle foi et de savoir comment partager l’évangile avec les autres et particulièrement les musulmans.

«Après avoir participé à ce séminaire incroyable,  je me suis senti encouragé et inspiré à témoigner à mes amis du Christ et de son salut», a déclaré Ravshan. J’ai même décidé de partager la Bonne Nouvelle avec ma mère … merci de m’avoir offert l’occasion d’apprendre (…) à partager  l’Évangile avec les gens. »

La Rédaction

L'équipe du Journal Chrétien est composée des journalistes, pasteurs, théologiens et intellectuels chrétiens.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.