Actualité chrétienne

Il était fermé à la foi, mais Dieu avait un autre plan pour lui

  | 

Malgré le fait que ses parents travaillaient avec zèle comme missionnaires chrétiens dans la banlieue de Bangalore, une ville située au sud de l’Inde, Kumar avait décidé qu’il voulait profiter de la vie et ne serait jamais dans le ministère. Mais Dieu avait un autre plan pour lui…

Kumar Satish ne voulait rien savoir de Dieu, au contraire. Il considérait le christianisme comme un chemin pour les faibles sur lequel il ne voulait pas marcher. Aussi avait-il entamé ses premières années comme adulte dans l’accomplissement de projets mondains. Travaillant dans une société de logiciels au Japon et aux États-Unis, il a fait des affaires et a eu du succès.

Sans une épouse ni obligations familiales, Kumar pouvait définir sa vie comme il l’entendait. Alors qu’il voyageait et travaillait à travers le monde, il ne cherchait qu’une chose : s’amuser et profiter de la vie, au point que ses rêves de prospérité l’entraîne à devenir dépendant de la réussite. C’est également à cette période qu’il a commencé à consommer de la drogue et de l’alcool et qu’il a fait beaucoup de mal aux gens.

Une chose était sûre : il ne voulait surtout pas travailler pour Dieu et avait même déclaré : « Je ne serai jamais dans le ministère. »

Un jour pourtant, après une longue soirée passée à s’amuser dans différentes boites de nuit à la périphérie de Bangalore, Kumar et ses amis ont entendu les sons de la musique sortant d’un endroit qu’ils pensaient être un autre endroit pour faire la fête.

Mais surprise, au lieu de cela, le jeune-homme s’est retrouvé assis dans une réunion de prière organisée par ses parents : «Je ne comprends pas pourquoi je ne suis pas parti dès que j’ai vu mon père», dit-il.

Son père était en train de lire 1 corinthien 3 v 16 :  » Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira ; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes.… »

Alors qu’il écoutait, Kumar qui était fortement sous l’emprise de l’alcool fut convaincu par son mode de vie impure. Alors que la puissance des mots pénétrait son coeur, il commença à prier : « Seigneur, si tu es vrai, je ne veux plus faire ces choses. Ôtes mon désir de drogue.

Au moment où il quittait la réunion de prière, il a vu son père avoir les larmes aux yeux. Il pensa : « Qu’est-ce que j’ai comme père faible. » Kumar explique à quel point il ne réalisait pas qu’il était précisément le plus faible dans sa famille.

«Le lendemain matin, je me suis réveillé et j’ai bu un verre de whisky», se souvient-il. Mais quand il leva le verre à ses lèvres, il jeta un coup d’œil et vit le corps sans vie d’un de ses amis couché sur le plancher de leur appartement. L’ami avait eu une overdose de drogues et d’alcool et avait dû être conduit d’urgence à l’hôpital.

A la vue de son ami couché là, les dernières résistances de Kumar tombèrent. Il était arrivé au point de se livrer totalement à Dieu. «J’ai donné ma vie à Christ», dit-il.

«Au lieu de réussir ma vie, je veux que tu conduises ma vie» dit-il à Dieu. À ce moment, il se sentit comblé en lui-même. «Mon cœur était rempli d’excitation, de contentement et de paix. » ajouta-t-il.

Trois mois plus tard, Kumar quitte son emploi et cherche la direction de Dieu pour un nouveau chemin. « Mon désir était maintenant de connaître Dieu, et je ferais tout ce qui est possible pour partager son message partout. »

Quatre ans plus tard, alors qu’il croissait régulièrement dans le Seigneur et après beaucoup de jeûne et de prière, Kumar a repris le Christ Compassion Trust, le ministère de son père. Le but de ce ministère est de toucher les gens, de les gagner à Christ et de changer leur vie.

Ce ministère est particulièrement orienté vers les jeunes, car « si l’on regarde l’Inde, elle est criblée de traditions, de castes et de superstitions », explique Kumar qui rajoute : « si le changement doit être introduit dans notre pays, il doit commencer par le jeune génération ».

D’autres objectifs sont visés par cette organisation comme celle d’aider les chrétiens à trouver leur propre moyen de subsistance, d’aider les familles à sortir de l’endettement. Enfin, Christ Compassion Trust travaille aussi pour sortir les enfants de diverses formes d’esclavage (travail pénible, commerce du sexe).

La Rédaction

L'équipe du Journal Chrétien est composée des journalistes, pasteurs, théologiens et intellectuels chrétiens.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.