Chrétiens

La croix chrétienne de Valérie Boyer au cœur d’une polémique

  | 

La porte-parole de François Fillon ,Valérie Boyer, a déclenché une polémique sur les réseaux sociaux en apparaissant à la télévision avec une croix chrétienne arménienne apparente autour du cou. Elle réagissait dimanche 27 novembre sur le plateau de France 2 après la large victoire de François Fillon à la primaire de la droite.

Le port de la croix par Valérie Boyer a déclenché, notamment sur twitter, un tollé de contestations.

La journaliste Caroline Fourest a notamment tweeté : « Le retour des signes ostensibles religieux, c’est maintenant. » Pour d’autres, Valérie Boyer se doit d’être un exemple comme femme politique, raison pour laquelle elle doit éviter de porter un signe religieux.

Autre réaction indignée, celle de l’eurodéputé écologiste Pascal durand qui a déclaré sur Twitter : « Et la porte-parole @FrancoisFillon, Valerie Boyer qui affiche sa croix et son « identité » chrétienne sur @France2tv , c’est pour rassembler ?

Ce signe religieux ostentatoire est très mal passé auprès de nombreux internautes qui se sont insurgés contre la députée, lui reprochant de bafouer la laïcité. Un acte d’autant plus décrié que la porte-parole de François Fillon est opposée au port du voile, un autre signe religieux. Elle tweetait en effet, le 11 septembre, la phrase suivante :

« Porter le voile est perçu comme un signe d’allégeance à notre ennemi. Je proposerai un texte pour y mettre un terme,luttons c/ le salafisme. »

Face aux nombreuses réactions choquées des internautes, Valérie Boyer a non seulement donné une réponse à ce sujet sur France Info en déclarant :

« Je l’ai toujours sur moi, vous pouvez regarder les photos. Je ne l’enlève jamais, pour me laver, pour me baigner. Et surtout, cette croix, n’est pas un symbole d’oppression loin de là ! »

mais a aussi fait disparaître, dès son intervention suivante, la croix de la polémique.

Certains internautes ont toutefois trouvé positif de voir la députée montrer « sa fierté pour les racines chrétiennes de la France ».

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.