Actualité chrétienne

Iran : trois chrétiens condamnés à être flagellés en public

  | 

Trois hommes iraniens convertis au christianisme ont été reconnus coupables de blasphème pour avoir accepté de boire du vin au cours de la Sainte-Cène. Ils ont été condamnés par un tribunal musulman de la charia à recevoir chacun 80 coups de fouet.

Yaser Mosibzadeh, Saheb Fadayee et Mohammed Reza Omidi, également connu sous le nom de Youhan, seront flagellés en public dans les prochains jours, selon un rapport paru dans le Daily Mail. Selon les observateurs, cet acte marque clairement le refus continu de l’Iran de reconnaître le droit des musulmans à se convertir dans une autre religion que l’islam, et notamment le christianisme.

En vertu de l’observance stricte de la charia (loi islamique extrêmement sévère), les musulmans ne sont pas autorisés à boire de l’alcool, ce qui n’est pas interdit selon les lois iraniennes. Ils ne peuvent pas non plus changer de religion.

Ces trois chrétiens, qui avaient participé à une réunion dans une église de maison dans la ville de Rasht en mai, ont selon la charia, violé ces règlements islamiques en prenant du vin en cours d’une Sainte-cène.

Les avocats qui aident les trois hommes chrétiens ont l’intention de faire appel du verdict de la charia.

En dehors des accusations de blasphème, ils sont également accusés d’ « action contre la sécurité nationale » dont les sanctions seront définies ultérieurement.

Le directeur général de l’organisme Release international a dénoncé la persécution de ces trois hommes qui pratiquaient seulement leur foi en ces termes :

« Pourquoi les chrétiens doivent-ils être fouettés pour participer à la Sainte Cène ? Et pourquoi l’Iran refuse-t-il d’accorder à ses propres citoyens la liberté la plus fondamentale, la liberté de choisir leur propre foi ? (…) Ces hommes ont choisi de s’appeler chrétiens. L’État devrait respecter cela », a-t-il ajouté.

D’autres personnes qui leur sont proches sont également persécutés. La maison de leur pasteur, Yousef Nadarkhani et de son épouse Fatemeh Pasandideh, a également été récemment perquisitionnée par les forces de sécurité iraniennes. Ils ont été précédemment arrêtés, mais n’ont pas été emprisonnés.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.