Chrétiens d'Irak

IRAK : Un festival chrétien pour les réfugiés d’Erbil

  | 

Une centaine de jeunes chrétiens organisent un « festival du retour » pour encourager les habitants de la plaine de Ninive qui ont fui leur région face à l’avancée des djihadistes de l’Etat islamique (EI).

Alors que les premiers villages autour de Mossoul ont été libérés, près d’une centaine de jeunes chrétiens ont décidé d’organiser, pour encourager les 7000 personnes déplacées d’Erbil,  un évènement festif : le « festival du retour ».

Parce qu’ils savent que les familles déplacées à Erbil ont tout perdu, puisque les combattants de l’État islamique ont incendié les maisons, les églises, alors même que les infrastructures des villages continuent à se dégrader, les jeunes ont eu à coeur de marquer la libération des villes et villages nataux des près de 7000 personnes qui avaient fui les plaines de Ninive pour se réfugier à Erbil.

Le rapport de certains pasteurs qui ont visité les différents lieux libérés montre que si sur les églises, certaines croix sont à nouveau dressées, les bâtiments sont entièrement détruits, laissant peu d’espoir de repartir bientôt là-bas. Malgré cette situation difficile, le festival doit se tenir afin de soutenir les frères et sœurs et les encourager, rapporte Open Doors Deutschland qui relaye cette information.

Les bénévoles à Erbil qui se sont tenus au côté des réfugiés pendant près de deux ans et qui ont vu la souffrance de leurs frères et sœurs ont décidé d’agir. Une équipe, constituée de nombreux jeunes chrétiens locaux et de plus de 200 réfugiés ont préparé « le festival du retour ». Relayé par la télévision, cet évènement rassemblera des chorales, des groupes de danse et des représentants de l’église. Certains chrétiens réfugiés sont également impliqués dans le programme.

Les organisateurs ont demandé à différents pays de participer au festival en envoyant, via le hashtag #BackToNiniveh des vidéos courtes d’encouragement (jusqu’à 17 novembre) pouvant être téléchargées par la suite. Comme le lieu d’origine et le pays d’où proviennent les vidéos seront rappelés, les réfugiés pourront savoir que les chrétiens à travers le monde pensent à eux.

Sana, une habitante d’Erbil, qui travaille pour aider les réfugiés à surmonter les traumatismes vécus, explique le but de ce festival :

«Nous voulons dire à nos frères et sœurs : Nous sommes avec vous, nous vous soutenons ! Nous voulons leur donner de l’espoir ce jour là pour les temps qui les attendent devant eux. »

Son collègue Rabi a ajouté :

« Leurs maisons sont détruites après la libération. Nous voulons dire aux organisations à travers le monde et à notre gouvernement : ‘ils ne peuvent pas retourner chez eux sans rien ! Vous devez les aider ! Ils ont besoin de foyers où ils peuvent vivre et pas seulement du  pays.’ Nous allons y aller et les aider à reconstruire à nouveau leurs villes ! « 

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.