Actualité chrétienne

L’avocat chrétien Zhang Kai témoigne du soutien reçu en prison

  | 

Zhang Kai, un avocat chrétien chinois qui a été emprisonné pendant sept mois puis libéré en mars 2016 a souhaité partager comment les prières de tous et l’encouragement de l’épouse du défenseur des droits de l’homme Li Heping, tout deux également persécutés pour leur foi, l’avaient soutenu.

Accusé d’avoir créé un rassemblement pour troubler l’ordre public et d’avoir volé, espionné, acheté et fourni illégalement des secrets d’État et des renseignements à des entités extérieures à la Chine, Zhan Kai a été arrêté en août 2015 par la police qui avait reçu l’ordre de le placer en détention secrète pendant six mois.

Le motif réel qui a conduit à son emprisonnement est cependant tout autre : chargé, comme avocat, de représenter légalement une centaine d’églises touchées par une campagne de démolition des croix en cours dans la province du Zhejiang, Zhang Kai dérangeait le gouvernement chinois qui voit d’un très mauvais oeil la croissance des églises dans ce pays. Au moment de son arrestation, Zhan Kai conseillait une église à Wenzhou, une région connue sous le nom de « Jérusalem » de la Chine en raison de sa grande population chrétienne.

Zhang Kai a finalement été libéré en mars 2016, peu de temps après être réapparu sur la télévision d’État, avouant ses « crimes » sous la pression. Il a admis avoir encouragé les chrétiens à se réunir pour « protéger leurs droits après la campagne d’abattage des croix des églises.

En septembre cependant, il réveille de nouveau la colère des autorités communistes après avoir publiquement renoncé à de telles déclarations.

Dans une lettre traduite par China Aid, une organisation qui lutte au côté des chrétiens persécutés en Chine, Zhang Kai a voulu revenir sur l’importance du soutien par la prière de tous et les encouragements de Wang Qiaoling, l’épouse du défenseur des droits de l’homme Li Heping.

Alors que le gouvernement le persécutait lui-même et Li Heping parce qu’ils représentaient des groupes ciblés par gouvernement, Wang Qiaoling les a soutenu tous les deux dans leur combat. Il écrit :

«Le métier d’ avocat des droits de l’homme figure parmi les professions les plus dangereuses en Chine. Au cours des dix dernières années, Li Heping et moi-même avons été battus par la police, chassés, menacés par des hooligans, emprisonnés illégalement, convoqués par le gouvernement, surveillés et détenus, etc. Même les membres de notre famille ont été interrogés. Nous serions déjà morts sans la protection de Dieu. »

Dans son courrier, Zhan Kai montre également comment les encouragements de Wang Qiaoling  ont été d’un grand soutien pendant sa détention :

« Whang Qiaoling a continué à réconforter, appuyer et encourager mes parents après mon incarcération. Elle témoigne de Jésus-Christ avec justice, sympathie et un coeur modeste malgré les circonstances actuelles ».

Lorsqu’à son tour, Li Heping a été détenu, de juillet à septembre, avec 300 autres militants des droits de l’homme et des avocats dans le cadre d’une répression massive du gouvernement; son épouse a consacré sa vie à prendre sa défense et à encourager les membres de famille d’autres prisonniers.

Depuis son emprisonnement, les autorités ont refusé de fournir à sa famille des informations, selon le South China Morning Post.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.