Eglises

Texas : deux églises en faveur de l’homosexualité risquent l’exclusion

  | 

Deux églises baptistes du Texas pourraient être exclues par leur instance dirigeante, la Convention Générale Baptiste du Texas (Baptist General Convention of Texas- BGCT) en raison de leur position ouvertement favorable aux homosexuels.

La BCGT, fait partie, de façon plus large, de la Convention baptiste du Sud qui déclare dans ses statuts que le comportement homosexuel est un péché. Dès 1982, la BGCT avait résolu elle-même de stipuler dans ses statuts que « le mode de vie homosexuel n’est pas normal ou acceptable aux yeux de Dieu et est, en fait, appelé le péché ».

En 1996, le Conseil exécutif du BGCT a approuvé un rapport de son Comité d’étude qui déclarait :

«La Bible enseigne que l’idéal au niveau comportement sexuel est l’union maritale entre un mari et une femme et que toutes les autres relations sexuelles, avant le mariage, en dehors du mariage ou homosexuelles sont contraires aux desseins de Dieu et donc pécheresses. La pratique homosexuelle est donc en conflit avec la Bible. »

Ce n’est pas la première fois que la BGCT doit ouvertement reprendre une de ses églises affiliées quant à son positionnement sur l’homosexualité. Il y a quelque temps en arrière déjà, selon le site Chron.com, la BGCT avait  fait des remontrances à l’église Dallas Royal Lane Baptist Church et arrêté de la financer pour avoir nominé des diacres ouvertement homosexuels.

Cette fois-ci, deux églises sont concernées  : la Wilshire Baptist à Dallas et à la First Baptist à Austin.

Dans une lettre adressée à ces deux églises, les fonctionnaires de la BGCT ont déclaré qu’en raison du fait qu’elles ont reconnu les personnes homosexuelles, elles ne peuvent plus continuer dans une coopération harmonieuse avec la BGCT.

La lettre de la BGCT envoyée à la Bilshire Baptist stipule :

«Si votre église choisissait de reconnaître publiquement le comportement sexuel entre personnes du même sexe, la BGCT ne pourra plus accepter les dons venant de l’église, ni permettre à ses représentants d’assister à la réunion annuelle.  Elle ne pourra plus permettre non plus à l’église d’exprimer son affiliation à la BGCT ou de permettre à ses membres de siéger aux conseils, aux comités ou autres fonctions en son sein».

Le pasteur George Mason ne s’est pas exprimé sur le sujet mais a simplement déclaré qu’il fallait attendre la prochaine Convention pour voir cette décision être appliquée.

L’église d’Austin, qui a reçu la même lettre a, quant à elle, répondu en ces termes :

« Nous ne voulons pas discuter davantage sur la question de la sexualité. En tant qu’église, nous avons fait notre travail théologique de façon diligente, en étant guidé par l’Esprit, en méditant sur l’écriture et en écoutant l’ histoires et les luttes de nos propres membres. À la suite de ce processus réfléchi, nous accueillons et reconnaissons fièrement et ouvertement tous les enfants bien-aimés de Dieu. »

La Rédaction

L'équipe du Journal Chrétien est composée des journalistes, pasteurs, théologiens et intellectuels chrétiens.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.