Chrétiens d'Irak

Des chrétiens irakiens retournent dans une église détruite par Daesh

  | 

Un groupe de chrétiens irakiens est retourné dimanche dans une église de Keramlis (sud de Mossoul) qui avait été détruite par les djihadistes de l’Etat islamique.

La bataille décisive pour la reprise de la ville de Mossoul (nord de l’Irak) à l’Etat islamique entre dans sa cinquième semaine. Dans les villes libérées par les forces spéciales de l’armée irakiennes, la perspective d’un retour massif des chrétiens exilés au Kurdistan irakien, en Europe et en Amérique reste incertaine.

A part le fait que les villages libérés sont complètement détruits, l’un des principaux freins au retours des chrétiens est que la situation est très incertaine pour eux. Ils se disent: Est-ce que ça vaut le coup de retourner dans les villages? Est-ce que dans les prochains mois, ce sera les Kurdes, les Irakiens ou les milices chrétiennes qui vont se battre pour une guerre de territoire? Est-ce que ce sera le retour des de l’Etat islamique ou l’émergence d’un autre groupe terroriste ?

Malgré ces incertitudes et la menace islamiste, un groupe de chrétiens a fait le choix de retourner dimanche dans l’église de Keramlis, qui avait été détruite par les djihadistes de l’Etat islamique. Les cloches de l’église ont résonné longtemps dans ce village chrétien situé au sud de Mossoul et le prêtre Thabet Habib a pu célébrer le culte avec ses fidèles.

« C’était incroyable ! J’ai eu la chair de poule parce que la cloche signifie beaucoup pour nous », a déclaré Sahir Shamoun, un professeur d’athlétisme qui a conduit quatre heures avec sa femme depuis Zakho (Kurdistan irakien) pour venir assister au culte dans son village natal.

La Rédaction

L'équipe du Journal Chrétien est composée des journalistes, pasteurs, théologiens et intellectuels chrétiens.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.