Chrétiens persécutés

Converti au Christ, un couple garde la foi malgré la persécution

  | 

Un couple de musulmans convertis de l’islam au christianisme réfugié au Liban après avoir été contraint de fuir Alep, partage comment sa foi demeure inébranlable malgré la persécution continue.

Au cours d’un voyage au Liban, des équipiers de Portes Ouvertes USA ont rencontré Fadi et Karima qui ont témoigné de la manière dont ils étaient venus à la foi et de comment ils tenaient ferme dans la foi malgré la persécution.

Fuyant Alep, en Syrie, en raison de la guerre civile en cours, Fadi et Karima, un jeune couple musulman a été contraint de se réfugier au Liban. Après avoir été témoin de l’amour et de la compassion des chrétiens au Liban, Fadi, malgré une enfance passée dans une famille musulmane engagée, a commencé à lire le Nouveau Testament et s’est converti. Il explique lui-même comment cela s’est passé :

« J’ai lu les valeurs élevées et les vertus des enseignements de Jésus. Les normes élevées que Jésus enseigne sont la plus grande évidence que ce sont des enseignements de Dieu. Ce qui m’a aussi attiré, c’est l’environnement affectueux de l’Église, c’est quelque chose d’impossible à trouver en dehors (de l’église)… L’homme qui rend disciple nous considère comme sa famille, il est prêt à nous protéger ».

Rapidement après sa conversion au christianisme et  avoir professé le Christ,  Fadi rencontre ses premières difficultés. Il est attaqué par deux personnes qui le frappent, et endommagent ses yeux. A cause de sa foi, ses parents le rejettent.

Karima est à son tour touchée par le Seigneur après avoir assisté à des miracles au Liban. Après la prière du pasteur d’une église en effet, Dieu ouvre une porte pour avoir un logement, un travail, et guéri son fils qui est gravement malade;

Même si les parents de Karima, qui sont chiites, ne connaissent pas encore sa conversion par ce qu’ils ont fui vers un autre pays, elle en est persuadée : comme pour Fadi, l’annonce de sa conversion au christianisme équivaudra à perdre sa famille : « s’ils entendent parler de ma conversion, ils me tueront, et nous perdrons nos enfants ».

Même si l’avenir est incertain, Karima explique à Portes Ouvertes USA que sa foi est plus forte que jamais et qu’elle participe à des groupes de disciples :

« La Bible nous enseigne que nous, chrétiens, serons persécutés. Le plus grand changement dans ma vie est que je sais que j’ai la vie éternelle. Mon nom est écrit dans le livre de la vie. Dieu m’a donné la paix dans ma vie et Il m’a donné la joie. La vie est merveilleuse, même au milieu des épreuves ».

Le jeune couple forme aujourd’hui le projet de déménager à l’étranger avec leurs deux enfants, car ils ne peuvent pas retourner en Syrie comme chrétiens d’origine musulmane.

« Une vie normale en tant que convertis sera impossible pour nous, ils pourraient éloigner nos enfants »,  a déclaré Karima.

Selon de nombreux observateurs, de plus en plus de réfugiés musulmans au Liban adoptent le christianisme après avoir été témoin de la foi des chrétiens locaux. Le pasteur d’une église libanaise a notamment déclaré à Portes Ouvertes, que depuis que la crise des réfugiés à commencé, l’église connu une croissance « spectaculaire ».

« Nous avions un service de culte le dimanche, nous en avons maintenant deux. Les deux services sont complets. Les personnes qui donnent leur vie à Jésus ne le font pas parce qu’elles veulent un paquet alimentaire, elles viennent à l’église parce qu’elles se sentent réconfortées.  J’ai entendu des personnes témoigner: «Dieu merci pour la guerre en Syrie, elle nous a conduite à Jésus. »

Il rajoute qu’à cause de la crise des réfugiés au Liban, les églises ont beaucoup changées. On y voit beaucoup de nouveaux visages, et ces personnes sont baptisées. Dans les années qui viennent, nous serons minoritaires, et les croyants d’autres milieux seront la majorité.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.