Actualité chrétienne

Réactions des pasteurs américains à la victoire de Donald Trump

  | 

Plusieurs responsables d’églises ont exprimé leurs sentiments et réflexions à la suite de la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles américaines. Retour sur quelques unes des réactions de pasteurs évangéliques en Californie.

Le 9 novembre, lorsque Donald Trump, déjouant tous les pronostics et créant la surprise a gagné l’élection présidentielle américaine, comme dans tous le pays, les réactions ont été multiples et variées. Entre joie et dégoût, malaise et tristesse, effacement et incrédulité, les Églises américaines ont elles aussi été interpellées par ces résultats inattendus, ceci d’autant plus que le vote évangélique a tenu une place importante dans cette victoire.

Quatre évangéliques blancs sur cinq ont en effet décidés de voter en faveur du milliardaire américain. Afin de comprendre les enjeux de cette élection, les sentiments des chrétiens américains au lendemain de la victoire du candidat républicain, des journalistes protestants de reforme.net ont suivi, pendant un mois, plusieurs communautés chrétiennes de Californie.

Ils rapportent ainsi les réactions de plusieurs pasteurs évangéliques issus de la diversité des églises protestantes évangéliques en Californie au lendemain de la victoire de Donald Trump.

Dès le mercredi suivant l’élection et l’annonce selon laquelle Donald Trump avait remporté avec 279 électeurs contre 228 pour Hillary Clinton, l’église épiscopalienne All Saints de Pasadena située au nord de Los Angeles s’est rassemblée au sein de la paroisse pour y célébrer un office eucharistique.

Dans cette communauté chrétienne, majoritairement démocrate, dont les membres sont aisés et éduqués, la victoire de Trump a été vécue comme un coup de massue. Aucun des fidèles de cette assemblée n’avait vu venir cette issue aux élections.

Juliana Serrano, déléguée en charge des questions de paix et de justice au sein de la paroisse a déclaré à ce sujet : « Beaucoup d’Américains ressentent aujourd’hui des sentiments de colère, de douleur et de tristesse. Nous avons pensé qu’il serait utile de rassembler les gens, pour qu’ils se sentent moins seuls et désemparés. Beaucoup ont l’impression d’être vidés »

Ils ont aussi voulu signifier en se réunissant qu’ils continueraient à agir aux côtés des Américains qui souffrent, pleurent et ont peur, comme l’a rapporté le nouveau recteur de cette église, Mark Kinman.

Pour l’église pentecôtiste hispanique Restauracion et son  pasteur René Junior Molina aussi, la victoire de Donald Trump est un moment difficile, particulièrement en tant que minorités. Mais pas vraiment une surprise.

Face aux résultats des élections, le jeune pasteur évangélique a encouragé les chrétiens à ne pas promouvoir ou critiquer un candidat, mais plutôt à accepter de ne pas être d’accord tout en se battant pour rester unis.

Du côté de la Saddleback Church,  son pasteur Rick Warren, un serviteur de Dieu connu mondialement a préféré s’abstenir de réagir depuis la victoire de Donald Trump, mais son texte intitulé « pourquoi j’ai fait en l’âme de l’Amérique » que certains évangéliques font circuler sur les réseaux sociaux en dit long sur son positionnement quant à ces élections. Le plus important, selon lui, quelle que soit son appartenance politique, est d’apporter sa pierre à l’édifice, et de le faire ensemble, où qu’on soit.

Son épouse va dans le même sens puisqu’elle a déclaré :

« Mon amour et ma loyauté appartiennent à Dieu, à son Royaume et à son Église, pas à une étiquette ou à un courant, un parti politique ou même à un pays. #Jesusfirst ».

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.