Actualité chrétienne

Un couple chrétien décide de laisser vivre leur enfant né sans yeux

  | 

Malgré le diagnostic de déformations faciales très sévères (fente palatine, absence des yeux…) au moment d’une échographie, un couple chrétien a décidé de laisser vivre leur enfant. La naissance du bébé qu’ils ont surnommé Christian a mis leur foi à rude épreuve, et cela notamment en raison des réactions de certains amis qui ont interrogé leur choix d’avoir permis au petit garçon de vivre.

Dans un livre intitulé « Through the Eyes of Hope » (à travers les yeux de l’espoir) qui sortira le 10 janvier 2017, Lacey Buchanan raconte l’histoire de sa famille et de la naissance de son petit garçon Christian qui est né sans yeux avec une sévère « fente palatine » (autrefois appelé bec de lièvre).

C’est deux ans après avoir épousé son ami de lycée Chris à l’âge de 21 ans que Lacey Buchanan a découvert qu’elle était enceinte. Elle commençait alors sa première année à l’école de droit de Nashville au Tennessee. Au cours d’une des écographies, le médecin a annoncé à Lacey et Chris qu’elle portait un garçon qui avait de sévères déformations faciales.

Malgré le choc de cette terrible nouvelle, le couple chrétien a décidé de laisser l’enfant vivre. A sa naissance, il lui manquait les yeux, et son visage présentait aussi une fente labiale et palatine.

Les réactions très dures de leur entourage et des amis sur Facebook ont mis la foi du couple à rude épreuve. Certains ont en effet interrogé leur décision de laisser vivre le petit garçon, tandis qu’un message posté sur ce média social a éprouvé le couple.

Une femme y disait en effet :

« vous êtes égoïste pour le laisser vivre juste pour que vous puissiez avoir un bébé. Vous avez une excuse pathétique pour une mère. Il aura une vie misérable. »

S’encourageant dans sa foi, Lacey a simplement passé outre les commentaires blessants, les voyant comme la manière du monde de voir les choses, par le chemin de Dieu, celui qu’ils suivent.

Face aux nombreuses réactions hostiles, Lacey a déclaré :

« Quand nous choisissons d’aimer les autres malgré leurs différences, nous glorifions Dieu dans Sa création. » Au lieu d’entendre des gens dire, ‘je suis désolé’, comme si Christian était mort, je veux entendre, ‘Félicitations Christian apprend à survivre et à prospérer dans ce monde. »

Elle a aussi déclaré qu’elle dirait plus tard à Christian, lorsqu’il serait en âge de comprendre qu’elle l’aimait trop pour renoncer à lui et l’aime trop aujourd’hui pour renoncer à lui. Elle continue en disant :

« Tu es une personne merveilleuse que Dieu a choisi pour être mon fils, et je suis reconnaissante ! »

Pour Lacey, les gens doivent comprendre que Dieu ne garantit pas une vie sans souci ni un mariage sans stress.

« Mais notre expérience nous a appris que quand la vie prend un tournant dramatique, Dieu ne change pas, même dans les pires circonstances », a t-elle encore affirmé.

Pour les parents de Christian, la naissance de leur enfant sans yeux était la manière pour Dieu d’ouvrir leurs yeux sur Sa Gloire et sur la valeur de la vie.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.