Actualité chrétienne

Croissance de l’Église en Inde malgré la persécution qui augmente

  | 

En Inde, les églises, composées de fidèles venant de différentes catégories sociales et de différents milieux socio-professionnels, croissent et se développent malgré la persécution qui augmente. Les responsables chrétiens se trouvent aujourd’hui devant un nouveau défi : trouver rapidement les moyens de former un grand nombre de pasteurs pour faire face à cette croissance.

Dans le deuxième pays le plus peuplé du monde, la religion la plus pratiquée est l’hindouisme (1 milliard d’habitants soit 79,8 % de la population), suivi de l’islam (14,2 %) et du christianisme (25 à 60 millions de personnes soit 2,3 % de la population).

D’après un rapport publié récemment, l’église est en forte croissance dans ce pays, et touche une grande fange de la population. Des personnes de toutes les castes de la société, un système qui régit l’Inde, même les plus méprisables, sont touchées par l’évangile, se rencontrent et adorent Dieu ensemble. C’est le cas, par exemple dans une communauté agricole du Rajasthan, ou une assemblée de près de 2000 personnes assiste au service tous les dimanches. Les membres des familles se relayent afin qu’il y ait toujours quelqu’un pour prendre soin des animaux de la ferme.

Parmi les membres participant au culte, figurent même certaines personnes qui n’appartiennent à aucune caste, et font donc parti des exclus de la société.

Dans les villes aussi, les églises se développent comme c’est le cas à Hyderabad, une ville qui accueille le « temple du calvaire », une megachurch de près de 35000 personnes qui est appelée « la plus grande église de l’Inde. Cinq services s’y enchaînent ainsi chaque dimanche.

Satish Kumar explique :

« Beaucoup d’Américains pensent que rien ne se passe chez les chrétiens en Inde. Nous devons changer cette opinion. »

Si l’accroissement des églises est réelle dans le pays, la Communauté évangélique de l’Inde attire également l’attention sur un autre phénomène qui se développe actuellement dans ce pays : la persécution, qui n’a jamais été aussi forte que cette dernière année. Dans un rapport publié récemment, elle pointe du doigt les 134 incidents distincts de violence qui ont atteints des chrétiens dans les six premiers mois de 2016, une augmentation significative par rapport à l’année 2014 (147 cas sur une année) et 2015 (177 cas).

Parmi les causes évoquées pour expliquer la montée de la violence contre les chrétiens dans le pays, les signataires de l’accord désignent le fait que sous le premier ministre Narendra Modi, la persécution des chrétiens reste impunie, particulièrement dans les Etats de Chhattisgarh, au Madhya Pradesh et à l’Uttar Pradesh où de nombreux crimes haineux ont été constatés.

Selon l’Index mondial de persécution édité chaque année par l’organisation Portes ouvertes, le niveau de persécution dans le pays est « sévère », et le niveau d’impunité pour les actes commis par les extrémistes hindous ne cesse d’augmenter.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.