International

Texas : Disparition de Kayla Gomez, 10 ans, après une réunion de prière

International
  • Nov 04
  • 0

Kayla Gomez, une fillette de 10 ans a disparu mardi soir d’une église au Texas après une soirée de prière à laquelle assistait toute sa famille. Une Alerte Amber (système d’alerte d’enlèvement à grande échelle aux États-Unis et au Canada lorsqu’une disparition d’enfant est signalée) a été publiée immédiatement à l’échelle nationale. Les recherches se poursuivent alors que les autorités craignent qu’il soit en “grave danger” après avoir été enlevée.

La jeune-fille a disparu mardi soir de la First Assembly of God de Bullard alors que ses parents assistaient à une réunion de prière.

Selon les dires de plusieurs témoins, c’est entre 19 h 30 et 19 h40, après une réunion de prière à laquelle assistait sa famille que Kayla Gomez, une fillette brune aux yeux marrons de type hispanique a disparu. La cousine de Kayla, Ester Zavala, raconte qu’à la fin du service, l’enfant de 10 ans était présente dans le foyer de l’église avec une fillette de deux ans, la fille de Mme Zavala (les membres de la famille ont dit qu’il est commun pour les enfants de jouer dans le foyer pendant la réunion).

Mme Zavala n’était pas présente à l’église ce soir-là, mais son mari Gustavo et sa fille sont selon toute vraisemblance les dernières personnes à avoir vu Kayla avant sa disparition. Au moment de se quitter, en effet, Mr Zavala a vu la jeune enfant se pencher vers sa fille en lui disant : “je te verrais vendredi”, puis il a emmené sa fille dans la voiture, lui a attaché la ceinture et est parti. Il explique que la fillette ne l’a pas suivi à l’extérieur, car elle avait peur de l’obscurité. Elle est restée dans le hall.

C’est cinq minutes plus tard, alors qu’il conduisait, que la famille Gomez lui a demandé si Kayla n’était pas avec lui, parce qu’ils ne pouvaient pas la retrouver.

“Elle ne serait pas allée à l’extérieur, surtout pas d’elle-même», a déclaré Mme Zavala. “Si elle avait crié, ils l’auraient entendu dans le sanctuaire. Si elle avait été en train de rire ou de pleurer, ils l’auraient aussi entendu ».

Sa disparition accueillie avec incrédulité dans la petite communauté chrétienne a provoqué un choc pour l’ensemble des fidèles de l’assemblée, qui se sont ralliés à la famille Gomez pour la soutenir.

Pendant que la police continue à rechercher la fillette, une veillée de prière pour Kayla a ainsi été organisée à la mairie de Bullard. Cette rencontre a été suivie par une centaine de personnes qui ont manifesté leur soutien à la famille éprouvée, dont le pasteur local Scott Brown.

Les recherches se poursuivent, et une personne de la famille Gomez qui appartient à la même communauté religieuse a demandé à chacun de continuer à prier pour la fillette.

La disparition de la petite fille est d’autant plus inquiétante, que d’après les dires de sa famille, et notamment de son frère aîné, Kenneth Gomez, sa soeur est tout le temps très joyeuse, obéissante et ne ferait rien sans le consentement de sa mère ou sans obtenir sa permission. Nous ne parvenons pas à comprendre, a déclaré Kenneth Gomez aux enquêteurs.

“Nous sommes une famille chrétienne, nous avons des horaires normaux, rien qui ne sorte de l’ordinaire. Je ne peux m’expliquer les raisons qui auraient poussé quelqu’un à faire cela”(en parlant de la disparition).

La description du frère de Kayla semble corroborer les éléments que le shérif du comté de Cherokee, James Campbell, a en sa possession concernant cette famille :

“la famille semble être une famille religieuse très bonne, travailleuse et sans problème”.

Plusieurs organismes, dont le FBI, continuent activement les recherches. Une récompense de 13 000 dollars a s été proposée pour toute personne qui pourrait donner des renseignements sur Kayla. Un numéro de téléphone a aussi été mis en place pour recueillir toute information la concernant. Enfin, une page Facebook est consultable pour soutenir financièrement la famille Gomez.

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.