Actualité chrétienne

Des familles chrétiennes ouvrent leurs portes aux musulmans déplacés d’Alep

  | 

Les chrétiens ouvrent leurs portes aux familles musulmanes déplacées dans la région d’Alep déchirée par la guerre. Selon l’ONG World Watch Monitor, le bombardement continu et les troubles dans les parties musulmanes de la ville ont contraint des milliers à fuir dans les zones chrétiennes pour chercher refuge. Touchés par la gentillesse de l’accueil, les musulmans intègrent lentement les églises et se convertissent.

Selon le témoignage de Kristina, une jeune femme chrétienne âgée de 28 ans qui a fui la région après la naissance de son premier enfant, l’accueil réservé par les chrétiens est une surprise pour les musulmans, comme elle a pu le raconter à World Watch Monitor :

« Beaucoup de musulmans ont été véritablement surpris quand ils ont rencontré des femmes chrétiennes dans nos églises qui étaient prêtes à les servir… Ils s’imaginaient que toutes les femmes chrétiennes passaient la plupart de leurs jours à danser dans les boîtes de nuit et à boire de l’alcool ! »

« Se rencontrer les uns les autres a été un choc, à la fois pour eux et pour nous » a t-elle également déclaré.

Si Kristina vit aujourd’hui au Liban, elle a révélé que ses amis chrétiens qui sont restés à Alep lui ont raconté que les églises sont remplies de musulmans déplacés :

« Beaucoup reconsidèrent la foi dans laquelle ils ont grandi et abandonnent leur hostilité envers les chrétiens. La seule chose que nous devons faire est de leur partager la Bonne Nouvelle car ils l’attendent. »

La plupart des musulmans fréquentent les églises pour participer à des cours organisés pour les aider à faire face au chaos de la guerre civile qui dure depuis près de cinq ans en Syrie, tandis que d’autres sont attirés par les activités prévues pour les enfants. Ils encouragent  même leurs enfants à lire la Bible.

Pour beaucoup de musulmans, explique encore la jeune-femme chrétienne, c’est la première fois qu’ils se mélangent avec des chrétiens. En les côtoyant, ils ont découvert que les églises ont offert un soutien à tous les Syriens, pas seulement aux chrétiens, ce que leur mosquée ne fait pas.

La femme, qui vit des restrictions sévères et n’a pas beaucoup de droits dans l’islam apprend que dans le christianisme, elle n’est pas seulement utile à faire le ménage, à donner naissance à des enfants et à les élever. Lorsqu’elles sentent que les chrétiens prennent soin d’elles, elles s’aperçoivent qu’il est possible de rêver.

Selon l’organisation open Doors USA, avant  la guerre, il était rare qu’un musulman devienne un disciple de Jésus. C’est pourtant à travers les souffrances de la guerre que Dieu a agit, transformant le mal en bien, puisqu’un nombre sans précédent se tournent aujourd’hui vers le Christ.

« Ils viennent à l’église parce qu’ils se sentent réconfortés » a déclaré un pasteur local. « J’ai entendu des personnes témoigner en disant :« Nous remercions Dieu pour la guerre en Syrie, elle nous a amené à Jésus. […] Dieu agit d’une manière spéciale, nous voyons beaucoup de nouveaux visages être baptisé. Au cours des prochaines années, nous (les chrétiens d’origine) serons la minorité, et les croyants d’autres confessions seront la majorité. »

Ce pasteur syrien a également expliqué que les nouveaux croyants ne craignent pas de tout risquer pour leur foi : « Ils doivent quitter leur contexte et leurs familles, ils savent que quiconque quitte l’Islam doit être tué. » Ces merveilleux nouveaux croyants deviendront des prédicateurs dans tout le Moyen-Orient. Dieu réveille une église endormie, une nouvelle nation de nouveaux croyants est né.  »

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.