Chrétiens en Corée du Nord

Les chrétiens nord-coréens prient pour les chrétiens occidentaux

  | 

Malgré la persécution très vive dans leur pays, les chrétiens nord-coréens ne prient pas pour leur propre liberté mais plutôt pour les chrétiens en occident qui ont des richesses matérielles et s’appuient dessus plutôt que d’accumuler des trésors dans le ciel.

Selon Eric Foley, le responsable de l’organisation Voice of Martyrs en Corée qui a pu parler avec des chrétiens Nord-Coréens, ces derniers ne prient pas tant pour la liberté que pour les chrétiens occidentaux et aussi pouvoir refléter davantage Christ.

 « Vous priez pour nous, nous prions pour vous … a déclaré un chrétien de nord-Corée à Eric Foley. Vous avez tellement, vous mettez votre foi dans votre argent et votre liberté … En Corée du Nord, nous n’avons ni argent ni liberté, mais nous avons Christ et nous avons trouvé qu’il suffit. »

Alors que la Corée du Nord est dirigé par un des gouvernements les plus répressifs au monde où la pratique de la religion est contraire à la loi, les chrétiens vivent les pires souffrances : les croyants sont chassés, emprisonnés, torturés et assassinés.

Dans ce pays très fermé à l’Évangile, le christianisme n’est pas seulement perçu comme c’est le cas dans tous les États communistes comme« l’opium pour le peuple »,  il est également perçu comme profondément occidental et méprisable.

La raison pour laquelle la Corée du Nord se sent si menacée par les chrétiens, c’est que le christianisme est capable de démasquer le « Juche » (l’exigence d’adorer Kim-Jong-il) comme une fraude. Le christianisme est réellement considéré comme une idéologie subversive, car il donne une façon différente de penser à la valeur et au but de la vie humaine.

Dans ce contexte, les chrétiens essayent de cacher leur foi autant que possible pour éviter d’être arrêté et d’être envoyé dans des camps de travail avec des conditions horribles.

Ainsi, la foi chrétienne est généralement un secret bien gardé, au point que les parents s’abstiennent d’introduire leurs enfants à la foi chrétienne afin d’éviter qu’ils ne parlent innocemment de la foi de leur parent.

C’est ainsi la 14ème année consécutive que la Corée du Nord se place sur la première marche du classement de l’Index mondial de persécution édité par Portes Ouvertes international où les chrétiens font face à la plus grande persécution.

Selon un rapport édité le mois dernier par l’organisation  Christian Solidarity Worldwide, des milliers de chrétiens souffrent de torture extrêmement dure dans les camps de travail. Dans certains cas, les chrétiens sont accrochés sur une croix au dessus d’un feu, et parfois également écrasés sous un rouleau compresseur. Et ceci n’est qu’un échantillon des atrocités que subissent les chrétiens de la Corée du Nord.

Une politique subtile de condamnation pour le simple fait d’être associé de près ou de loin à un chrétien peut rendre coupable des personnes de la famille qui n’ont pas la même croyance religieuse. Pire, certains Nord-Coréens qui se sont échappés en Chine et qui sont ou deviennent chrétiens là-bas sont souvent rapatriés puis emprisonnés dans des camps de prisonniers politiques.

Pourtant, malgré les horreurs que vivent les chrétiens Nord-Coréens, leur demande aux chrétiens occidentaux ne consiste pas à demander la liberté mais à avoir le courage de rester fort dans le Seigneur face aux persécutions continues.

Eric Foley déclare « qu’il y a un Corps en Christ, il n’y a pas une Église persécutée en Corée du Nord et une« Église libre en Australie, il y a un seul corps… et nous sommes exhortés par la Bible à nous rappeler de ceux qui sont en prison, comme si nous y étions aussi. »

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.